Santé
URL courte
Par
6328224
S'abonner

Les experts de l'Organisation mondiale de la santé qui cherchent à établir les origines du coronavirus ont trouvé des preuves «importantes» à Wuhan, en Chine, où le Covid-19 a été identifié pour la première fois, relate Bloomberg.

Des «indices» clés ont été découverts sur un marché de viande et de fruits de mer de Wuhan, a déclaré à Bloomberg Peter Daszak, zoologiste de New York qui fait partie d’une équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur les origines du coronavirus en Chine.

Toutefois, ce marché ne peut pas être considéré comme le lieu de départ de la pandémie de Covid-19 puisque des cas existent de la maladie sans rapport avec cet endroit.

«Je sens que nous pourrons dire quelque chose de valable à la fin de ce voyage, de très valable […]. Ce que j'ai vu me dit déjà qu'il y a de vrais indices sur ce qu’il s'est passé, et j'espère que nous serons en mesure de donner une explication solide à la fin de ce voyage», a indiqué M.Daszak, l’un des dix experts indépendants collaborant avec l’OMS.

Le chercheur n’a pas fourni d’autres détails sur les résultats de l’enquête qui devraient être rendus publics avant son départ de Chine prévu pour le 10 février, d’après l’agence de presse.

L’Institut de virologie de Wuhan n’y est pour rien non plus

Les chercheurs de l’OMS ont en outre démenti les spéculations selon lesquelles l'infection aurait pu s’échapper de l'Institut de virologie de Wuhan, où se trouve le laboratoire offrant le plus haut degré de protection. Ces soupçons s’expliquent surtout par le fait qu’on ne comprend toujours pas comment le SRAS-CoV-2 est passé de chauves-souris vivant à au moins 1.600 km de distance, aux humains de Wuhan, rappelle Bloomberg.

Pendant leur enquête, 14 experts de l’OMS et leurs collègues chinois se sont rendus dans les «points chauds» en Chine où les premiers cas de contamination par le Covid-19 auraient pu survenir fin 2019, selon M.Daszak.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Une candidate du RN suspendue en Auvergne-Rhône-Alpes pour un tweet antisémite
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, Bloomberg, OMS, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook