Santé
URL courte
Par
0 374
S'abonner

Des spécialistes de l’association American Cancer Society ont énuméré les symptômes qui peuvent indiquer l’apparition du cancer du côlon et du rectum. Ce sont la diarrhée, l’écoulement de sang, la distension abdominale, ainsi que la faiblesse, la fatigue et la perte de poids inexpliquée.

Les symptômes des cancers colorectaux peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais une consultation rapide chez un médecin réduit le risque d’en développer, selon une information publiée le 8 février sur le site de l'American Cancer Society.

La source précise que certains des signes de cancer peuvent indiquer des affections telles qu’hémorroïdes, syndrome du côlon irritable ou maladie inflammatoire de l'intestin.

Les signes auxquels prêter attention

Cependant, en présence des problèmes de santé suivants, il est préférable de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de leur apparition: la modification de la fréquence et de la nature des selles, comme la diarrhée, l’écoulement de sang ou un mélange de sang dans les selles, la distension abdominale et les douleurs de nature variable, ainsi que la faiblesse, la fatigue et la perte de poids inexpliquée.

L’association souligne que souvent les cancers du côlon et du rectum ne provoquent pas de symptômes avant la croissance tumorale.

«Les cancers colorectaux, identifiés à un stade précoce par le dépistage avant l'apparition des symptômes, sont probablement plus faciles à guérir», a précisé la source.

De plus, le dépistage peut même prévenir certains cancers colorectaux en détectant et en éliminant les excroissances précancéreuses appelées polypes.

Lire aussi:

«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Tags:
santé, symptômes, traitement, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook