Santé
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (93)
4423
S'abonner

Le cinéaste Emir Kusturica a reçu la première injection du vaccin anti-Covid Spoutnik V. Selon lui, la majorité des Serbes font plus confiance au vaccin russe qu’à ceux occidentaux.

Le réalisateur serbe Emir Kusturica, Français par double nationalité, s’est fait vacciner avec le Spoutnik V russe, a fait savoir ce vendredi sur Facebook une agence chargée du rayonnement culturel et scientifique de la Russie à l'étranger.

«J’ai déjà fait la première injection, la suivante est prévue pour le 17 février», a-t-il indiqué à l’agence.

Le cinéaste a en outre estimé que la majorité des Serbes faisaient confiance au vaccin russe:

«Les élites belgradoises proches de l’Occident croient en Pfizer et Moderna mais je pense que 80% des Serbes croient les Russes et croient en l’efficacité du Spoutnik V. Ils le considèrent comme le meilleur vaccin et espèrent qu’il y en aura davantage en Serbie. Ce vaccin est le plus important pour nous».

Le succès du Spoutnik V

Les conclusions sur l’efficacité du premier vaccin anti-Covid au monde, publiées dans la revue médicale The Lancet, «le mettent sur un pied d’égalité avec les célèbres vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna», a indiqué une récente publication du Washington Post.

Le Spoutnik V pourrait prétendre à une «réussite mondiale» en raison de ses avantages par rapport à d’autres médicaments occidentaux, a noté le journal.

Sa demande d’enregistrement auprès de l’Agence européenne des médicaments (AEM) a été déposée le 29 janvier 2021. Plus de 50 pays ont envoyé des demandes de Spoutnik V à la Russie.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (93)

Lire aussi:

L'Agence européenne des médicaments commence son examen du vaccin Spoutnik V en vue de l'autoriser dans l'UE
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Quel est le profil de l’Algérien incarcéré après l’agression violente d’un journaliste à Reims?
Tags:
Spoutnik V, vaccin, Emir Kusturica
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook