Santé
URL courte
Par
3138
S'abonner

Les colis du vaccin russe contre le Covid-19 destinés à Saint-Marin se sont retrouvés bloqués par les douanes italiennes, affirme le quotidien saint-marinais La Serenissima. Une information démentie par un représentant de l’Agence italienne des douanes et monopoles (ADM).

Le vaccin Spoutnik V destiné à Saint-Marin a été retenu aux douanes de Milan, relate le journal saint-marinais La Serenissima.

«Les 7.500 doses arrivées hier de Moscou à Milan à destination de Saint-Marin ont été bloquées par les douanes italiennes au motif que les vaccins ne provenant pas de l'Union européenne n'ont pas l'autorisation d'entrer sur le territoire de l'UE», indique également le Giornale San Marino ce 18 février.

Les services douaniers de la Lombardie ont pour leur part démenti ces informations.

«Aucun des services douaniers de la Lombardie n’a vu arriver et n’a retenu des colis de vaccin russe», a déclaré à Sputnik un représentant de la direction régionale de l’Agence italienne des douanes et monopoles (ADM).

Dans un article paru précédemment, le Giornale San Marino expliquait que la petite République s’était vu promettre de premières doses de vaccin vers le 20 janvier dans le cadre de l’initiative mondiale COVAX lancée en avril 2020 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Toutefois, aucune livraison n’avait été effectuée au 13 février.

Selon le Corriere di Bologna, les doses seront stockées dans les semaines à venir à Saint-Marin en attendant les autorisations nécessaires. Le feu vert à la distribution et l’administration des préparations doit être donné par l'EMA et la Food and Drug Administration. Il suffit que l'un des deux organismes approuve la substance en question pour qu'elle puisse être distribuée. Le Spoutnik V n'a pas encore été approuvé dans l'UE ou aux États-Unis pour le moment.

«Rien de contraignant»

Le gouvernement s’est alors déclaré prêt à acheter le Spoutnik V en demandant le soutien du parlement local.

«Saint-Marin pourrait suivre sa propre voie: il n’existe pas d’agence nationale mais seulement le Comité d’éthique de la recherche et de l’expérimentation et celui de la bioéthique qui peut exprimer des opinions et donner des indications d’experts qui en font partie, mais rien de contraignant», avait souligné le Giornale San Marino.

En effet, Saint-Marin ne fait pas partie de l'Union européenne, mais possède un accord de coopération et d’union douanière avec elle.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Tags:
Douanes, Saint-Marin, Russie, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook