Santé
URL courte
Par
5464
S'abonner

En faisant le point sur la situation sanitaire algérienne, le Président Abdelmadjid Tebboune a annoncé qu’il lancerait la fabrication du vaccin russe anti-Covid au sein de son pays dans six mois.

L’Algérie va produire localement le vaccin russe anti-Covid Spoutnik V, a fait savoir le Président Abdelmadjid Tebboune.

«Nous avons convenu avec nos frères russes de fabriquer leur vaccin contre le coronavirus. Dans six mois il sera produit en Algérie», a-t-il dit lors d’une allocution télévisée le 18 février.

Des négociations

Début février l'agence algérienne des produits pharmaceutiques ANPP a annoncé que le groupe pharmaceutique national Saidal était en négociation avec son partenaire russe pour lancer «rapidement» la production de Spoutnik V.

Les concepteurs du vaccin ont déjà assuré les musulmans qu’il ne contenait aucun ingrédient qui ne soit pas halal.

Début février, une étude publiée par la revue médicale The Lancet, validée par des experts indépendants, a établi l'efficacité du vaccin russe à 91,6% contre les formes symptomatiques du Covid-19. Son utilisation est autorisée dans 29 pays. Il utilise deux vecteurs viraux et est élaboré par le centre Gamaleïa.

Le vaccin russe mais pas que

Fin janvier l’Algérie a reçu un premier lot de 50.000 doses du vaccin dans le cadre d’un premier contrat portant sur l’achat de 500.000 unités. Avant le 1er mai, la Russie va livrer un deuxième lot d’un million de doses. Par ailleurs, l’Algérie planifie d’acquérir les vaccins britannique AstraZeneca et chinois Sinopharm. Le pays compte vacciner 75% de sa population.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Covid-19, vaccination, Algérie, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook