Santé
URL courte
Par
0 211
S'abonner

Un journaliste britannique a été invité à recevoir une injection de vaccin contre le Covid-19 parce qu’il faisait partie du groupe des plus vulnérables avec un IMC de… 28.000. C’est une erreur de son médecin qui a fait surgir ce chiffre improbable.

Cette semaine, un reporter du journal Liverpool Echo a reçu un SMS lui indiquant qu’il pouvait recevoir une première injection d'un vaccin contre le Covid-19. Content que sa demande de vaccination n’ait pas traîné, il a tout de même été étonné d’avoir été invité si rapidement puisqu’il est âgé de 32 ans, ne présente aucun problème de santé sérieux et, bien que «trapu», ne se considère pas comme obèse. Il n’entre par conséquent pas dans les groupes les plus vulnérables, mais il ne s’est pas fait prier.

«J'avais l'impression que lorsqu'on vous propose un vaccin, il faut toujours l'accepter, alors j'ai pris rendez-vous tout de suite», a-t-il relaté dans un article paru dans le quotidien britannique.

Toutefois, pris de scrupules face aux groupes prioritaires, il a décidé d’en avoir le cœur net.

«J'ai appelé mon médecin pour savoir s'il n’y avait pas d’erreur et on m'a répondu que j'avais été placé dans le groupe 6 de la liste prioritaire en raison de mon poids.»

Une information qui a laissé l’homme dans l’incompréhension. Pourtant, ce qui a suivi a été «l'un des appels téléphoniques les plus étranges» de sa vie.

Un indice improbable

Son interlocuteur lui a expliqué qu’il y avait eu une confusion lorsque le vaccin lui a été proposé si tôt. Ensuite, il a précisé que sa taille, au lieu d’être correctement enregistrée comme 6,2 pieds (soit 1,89 mètre), avait été marquée comme 6,2 centimètres. Ce qui, après les calculs, a donné un indice de masse corporelle (IMC) de 28.000. Un chiffre invraisemblable puisque un IMC normal est compris entre 18,5 et 25 et qu’une personne est considérée comme obèse à partir de 30.

Le journaliste n’a pas pu s’empêcher de raconter son histoire sur les réseaux sociaux.

Je ne reçois pas de vaccin la semaine prochaine, il me semblait étrange que je sois sélectionné avant les autres…

Et bien qu’il ait trouvé la confusion amusante, il a souligné qu’il s’agissait en fait d’un éventuel problème et estimé qu’il n’était peut-être pas le seul à se retrouver dans une telle situation.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
erreur humaine, vaccin, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook