Santé
URL courte
Par
527
S'abonner

Le variant du coronavirus identifié dans la Big Apple dès l’automne dernier se répand et, comme l’avancent plusieurs scientifiques, contient la même mutation que les souches sud-africaine et brésilienne, ce qui le dote d’une certaine capacité de résistance aux vaccins.

Signalé pour la première fois à New York en novembre dernier, le variant du coronavirus connu comme B.1.526 s’est assez largement propagé dans la ville vers la mi-février. Or, ses mutations pourraient réduire l’efficacité de vaccins, avance le New York Times.

L’article se fonde sur des recherches du California Institute of Technology (Caltech) et de l’université Columbia qui n’ont pas jusqu’à présent été vérifiées par des experts ni pour le moment été publiées dans des revues scientifiques. Cependant, les résultats de leurs travaux suggèrent que la propagation de ce variant est réelle.

«Nous observons des cas à Westchester, dans le Bronx et dans le Queens et dans le bas de Manhattan, tout comme à Brooklyn», détaille David Ho, directeur du centre Aaron Diamond AIDS. «Il semble donc se répandre. Ce n’est pas une seule poussée», poursuit-il, cité par le quotidien.

Les scientifiques du Caltech ont constaté en examinant le matériel génétique du virus dans la base de données appelée GISAID que deux versions augmentaient en fréquence, dont l’une avec la mutation E484K, également observée en Afrique du Sud et au Brésil. Elle permettrait au virus, est-il indiqué, de résister partiellement aux vaccins. La seconde, baptisée S477N, est capable d’affecter la façon dont le virus se lie aux cellules humaines. Pour le moment, les deux sont groupés sous le vocable B.1.526.

Le coronavirus et ses variants

À ce jour, le bilan des victimes du Covid-19 approche les 2,5 millions de personnes de par le monde, selon le décompte réalisé par l’université Johns-Hopkins.

Plusieurs souches du SARS-Cov-2 ont été déjà découvertes dans le monde, dont certaines –les britannique, sud-africaine et brésilienne- suscitent des préoccupations. En effet, la première d’entre elles serait 70% plus contagieuse que le virus ordinaire.

Toutefois, rien ne prouve pour le moment que les nouveaux variants soient plus mortels ou puissent causer des formes plus sévères de Covid-19.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Tags:
mutation, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook