Santé
URL courte
Par
9467
S'abonner

Manger de la viande de tortue est considéré comme un signe de prospérité à Madagascar. Néanmoins, leur chair peut s’avérer mortellement toxique à cause d’algues dont elles se nourrissent en cette saison chaude, pouvant conduire à des drames, comme la mort récente d’une vingtaine de personnes.

Une intoxication alimentaire a tué 19 personnes, dont neuf enfants, à Madagascar. Ils avaient consommé de la viande de tortue de mer. 34 habitants ont été hospitalisés à Vatomandry, dans l’est de l’île, a indiqué l’AFP à l’Agence de contrôle de la sécurité sanitaire et alimentaire.

Les premières hospitalisations ont été signalées lundi 15 mars.

L’animal, appelé Fano en malgache, avait été ramené par un pêcheur local.

Selon le média Midi Madagasikara, une enquête a été ouverte le 17 mars.

Un «fléau qui sévit sur nos côtes durant la saison chaude»

Chaque année plus d’une cinquantaine de familles malgaches sont intoxiquées ou meurent suite à la consommation de viande de tortues marines qui sont extrêmement toxiques en cette saison, rappelle la Direction malgache de la Pêche et de l’Aquaculture (DGPA) dans un communiqué du 17 mars.

«L’intoxication par consommation d’animaux marins est un fléau qui sévit sur nos côtes durant la saison chaude», souligne le chef de la DGPA, Étienne Bemanaja.

Outre la viande de tortue, le hareng, la sardinelle et le requin sont susceptibles de provoquer la mort en cas de consommation, signalent les autorités.

Une sensibilisation

Selon le ministère malgache de l’Agriculture, les pêcheurs, mareyeurs, collecteurs et vendeurs des 13 régions côtières de Madagascar sont sensibilisés aux risques de la consommation de viande de tortues. Le contrôle des marchés locaux a aussi été renforcé.

Dans le cas de Vatomandry, les autorités rendent visite aux «communautés locales pour contrôler la propagation de la viande de Fano», précise la DGPA.

Madagascar «ne tolérera plus la chasse, la vente et la consommation de Fano, car cette espèce est également l'une des espèces menacées», préviennent les autorités.

De par leur longévité, les tortues accumulent dans leur chair toxines et métaux lourds non métabolisés. Durant la période chaude de novembre à mars, elles se nourrissent d’algues, dont certaines sont toxiques, devenant ainsi à leur tour toxiques, même après cuisson.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
viande, intoxication, animaux, tortues
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook