Santé
URL courte
Par
20944
S'abonner

La transmission du Covid-19 est significativement basse en extérieur, selon plusieurs études, l’une d’elles indique qu’il y a presque 19 fois plus de risque d’attraper le virus à l’intérieur qu’en plein air.

En se basant sur les données livrées par les autorités sanitaires, le quotidien Irish Times a informé qu’en Irlande, où le port du masque n’est pas obligatoire à l’extérieur, 0,1% des malades du Covid-19 ont été infectés en extérieur. Un seul cas confirmé de Covid-19 sur 1.000 malades est lié à une transmission en extérieur, selon ces chiffres.

Le Health Protection Surveillance Centre (HPSC), sous l’autorité du ministère de la Santé, précise pour sa part que ces données concernent «des endroits qui sont principalement associés à des activités de plein air, c'est-à-dire des sites de pratique sportive en plein air et des chantiers de construction, ou sur les clusters qui mentionnent spécifiquement dans les commentaires qu'un lieu ou une activité de plein air était impliqué».

Le HSPC a toutefois déclaré qu'il ne pouvait pas déterminer où la transmission a eu lieu. L’autorité sanitaire précise en outre que, pour 20% de l’ensemble des cas recensés en Irlande, l’origine de la transmission reste inconnue.

Autres études

Plusieurs autres études sur sa transmission en extérieur suggèrent elles aussi qu'il y a moins de risque de transmission du virus en plein air.

Parmi elles, celle de février 2021 où des scientifiques de l’université de Californie ont analysé cinq autres études sur la transmission du virus SARS-CoV-2 et ont tiré la conclusion qu’il y a plus de chances de se faire infecter à l’intérieur, dans les espaces fermés, qu’en extérieur. Ces conclusions ont été publiées dans le Journal of the Infectious Diseases.

Ils ont révélé «une faible proportion d'infections par le SARS-CoV-2 signalées à l'extérieur (<10%) et les chances de transmission à l'intérieur étaient très élevées comparativement à l'extérieur», notamment de presque 19 fois plus.

«L'évidence existante soutient l’opinion populaire que le risque de transmission du SARS-CoV-2 en plein air est plus bas mais il y a des espaces significatifs dans notre compréhension des voies de transmission spécifiques», concluent les scientifiques américains.

Une autre étude d'avril 2020 publiée sur MedRxiv, réalisée en Chine, est arrivée à la même conclusion, à savoir que la transmission du virus est plus importante dans les espaces fermés en comparaison avec l’extérieur.

«318 clusters, incluant trois cas ou plus, ont été identifiés, impliquant 1.245 cas confirmés dans 120 villes préfectorales. Nous avons divisé les lieux dans lesquels les clusters se sont produits en six catégories: maisons, transports, restaurants, divertissement, shopping et divers. Parmi les clusters identifiés, 53,8% concernaient trois cas, 26,4% concernaient quatre cas, et seulement 1,6% concernait 10 cas ou plus. Les foyers à domicile étaient la catégorie dominante des endroits de transmission du virus (79,9 %), suivis des transports (34%). […] Nous n'avons identifié qu'un seul cluster en extérieur, qui a porté sur deux cas», ont détaillé les chercheurs chinois.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
virus, santé, Irlande, Covid-19, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook