Santé
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)
15754
S'abonner

Alors que l’UE tergiverse toujours sur l’homologation du premier vaccin anti-Covid au monde, le Spoutnik V, les Maldives l’ont enregistré, devenant ainsi le 65e État à approuver son utilisation.

Les Maldives sont devenues le 65e État à avoir enregistré le vaccin russe anti-Covid-19 Spoutnik V, a fait savoir ce jeudi le Fonds russe d’investissements directs (RFPI). L’enregistrement a été effectué par l’autorité maldivienne des denrées alimentaires et des médicaments selon la procédure d’autorisation d'utilisation d'urgence, a-t-il précisé.

«Le vaccin Spoutnik V est utilisé pour combattre le coronavirus dans des dizaines de pays et est devenu l’un des instruments globaux reconnus pour lutter contre la pandémie. Les Maldives font partie des destinations touristiques les plus populaires. L’utilisation du Spoutnik V permettra de préserver un rythme de vie normal et l’activité économique dans le pays ainsi que d’éviter de sérieuses restrictions liées au coronavirus à l’avenir», a indiqué le directeur du Fonds Kirill Dmitriev.

Des milliards de personnes concernées

Les études post-vaccinales réalisées dans certains pays montrent que le Spoutnik V est le vaccin le plus sûr et efficace contre le coronavirus, affirme le Fonds. Il est le deuxième au monde en nombre d’approbations données par des régulateurs nationaux.

Saint-Marin, qui a reçu le premier lot de ce vaccin en février 2021, est même devenu le premier État en Europe qui semble avoir réussi à vaincre le Covid-19. Lors d’une conférence de presse tenue le 12 mai, les dirigeants de ce pays de 34.000 habitants se sont félicités des résultats de la vaccination massive avec le Spoutnik V. «Saint-Marin est un pays sûr», ont-ils déclaré.

Enclavé en Italie, ce pays ne fait cependant pas partie de l’Union européenne. Il a dû s’adresser à la Russie pour pallier les retards de livraison des vaccins occidentaux.

Bruxelles fait la sourde oreille

L’UE, pour sa part, hésite encore à valider le vaccin russe, approuvé en août 2020 dans son pays d’origine, le premier au monde. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a entamé l’examen du Spoutnik V le 4 mars dernier en vue d’une éventuelle autorisation dans l’UE. Aucune négociation n’est cependant encore en cours sur son achat. Or, le RFPI assure avoir signé des accords de production avec plusieurs pays de l'UE.

Parmi les opposants acharnés à l’achat du Spoutnik V en Europe figurent la Pologne et la Lituanie, connues pour leur aversion envers Moscou. D’autre part, à la mi-mars, Kirill Dmitriev avait fait savoir, sans donner de détails, que son Fonds avait conclu des accords avec des compagnies d’Espagne, de France et d’Allemagne.

L’UE n’a pour l’instant homologué que des vaccins occidentaux: Pfizer, AstraZeneca, Moderna et Johnson & Johnson.

Au total, la population des 65 pays ayant enregistré le russe Spoutnik V dépasse les 3,2 milliards de personnes, selon le RFPI, responsable de la promotion du vaccin à l’étranger.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Covid-19, vaccination, vaccin, Spoutnik V, Maldives
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook