Santé
URL courte
Par
304312
S'abonner

Le ministère israélien de la Santé a déclaré qu'il avait constaté qu'un petit nombre de cas d'inflammation cardiaque observés principalement chez des hommes jeunes immunisés avec le Pfizer en Israël était probablement lié à leur vaccination.

Pfizer a déclaré qu'il n'avait pas observé un taux plus élevé de cette affection, connue sous le nom de myocardite, que ce qui serait normalement attendu dans la population générale. Mardi, l'entreprise n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

En Israël, 275 cas de myocardite ont été signalés entre décembre 2020 et mai 2021 parmi plus de 5 millions de personnes vaccinées, a indiqué le ministère en divulguant les conclusions d'une étude qu'il avait commandée pour examiner la question.

La plupart des patients ayant souffert d'une inflammation cardiaque n'ont pas passé plus de quatre jours à l'hôpital et 95% des cas ont été classés comme légers, selon l'étude, qui a été menée par trois équipes d'experts, selon le ministère.

L'étude a révélé «qu'il existe un lien probable entre la réception de la deuxième dose (du vaccin de Pfizer) et l'apparition d'une myocardite chez les hommes âgés de 16 à 30 ans», est-il indiqué dans le communiqué.

Selon les résultats, ce lien a été observé davantage chez les hommes âgés de 16 à 19 ans que dans les autres groupes d'âge.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
vaccin, Pfizer, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook