Santé
URL courte
Par
4312
S'abonner

Mercredi 2 juin, des pays et des donateurs privés se sont engagés à verser près de 2,4 milliards de dollars (1,96 milliard d'euros) au plan de partage des vaccins Covax, élargissant ainsi les efforts visant à rendre les médicaments contre le Covid-19 davantage accessibles aux populations des pays les plus pauvres.

Les annonces, allant de 2.500 dollars de la part de l'île Maurice à des millions de dollars et de doses de la part de pays plus riches, ont été faites lors d'un sommet organisé par le Japon et L'Alliance pour le vaccin (Gavi), qui dirige le dispositif Covax aux côtés de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces fonds permettront au programme Covax d'obtenir 1,8 milliard de doses entièrement subventionnées qui seront livrées aux pays à faible revenu en 2021 et au début de 2022, ce qui suffira à protéger 30% des adultes de ces pays, a déclaré la Gavi dans un communiqué.

Nous avons fait un grand pas vers «un monde protégé», a déclaré Jose Manuel Barroso, président de la Gavi. Ces nouveaux fonds portent le financement total du programme Covax à 9,6 milliards de dollars, a-t-il ajouté.

Le programme Covax a permis de distribuer 77 millions de doses à 127 pays depuis février, mais il a été entravé par les restrictions imposées par l'Inde aux exportations de vaccins alors que l'épidémie s'est aggravée dans ce pays.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
sommet, COVAX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook