Santé
URL courte
Par
10832
S'abonner

Pas de restaurants ni de cafés pour ceux qui n’ont pas été vaccinés ou n’ont pas d’anticorps. À l’opposé de la France, face à la dégradation de la situation sanitaire à Moscou, l’administration de la capitale russe impose de nouvelles restrictions censées contenir la propagation du coronavirus.

À partir du 28 juin, il ne sera possible d’entrer dans un établissement de restauration qu’en possédant des anticorps contre le coronavirus, un test PCR négatif datant de trois jours au maximum ou en étant vacciné. Y seront ainsi admises les personnes ayant été malades du coronavirus durant les six derniers mois. Telles sont les nouvelles règles adoptées par l’administration de Moscou face à la croissance du nombre de cas de Covid-19 enregistrés dans la capitale.

Les établissements qui ne sauront pas s’adapter à ces règles pourront seulement vendre des plats à emporter ou en assurer les livraisons.

«La situation liée au Covid-19 reste très compliquée à Moscou, plus de 14.000 malades graves se trouvent dans les hôpitaux», a indiqué ce mardi le maire Sergueï Sobianine.

Le système de santé publique moscovite mobilise toutes ses capacités, a-t-il souligné.

Pas de concert sans anticorps

Alors que la France se déconfine progressivement et autorisera, dès la fin du mois, les concerts debout, qui n’avaient plus lieu depuis mars 2020, la capitale russe suspend les événements, tant culturels que sportifs, rassemblant plus de 500 personnes à partir du 22 juin, aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Ces restrictions peuvent cependant être levées dans le cas où les organisateurs aménagent des zones «Covid-free» où ne seront admises que des personnes munies de QR codes attestant du fait qu’elles sont vaccinées, précise la mairie.

Les fans zones et les pistes de danse doivent être fermées quel que soit le nombre de participants.

Un triste record

Un record de morts dus au coronavirus a été enregistré à Moscou le 22 juin: 86 personnes sont décédées, un maximum depuis janvier. La capitale occupe la première place dans le classement des villes et régions touchées par l’épidémie de Covid-19.

En vertu d’un arrêté signé le 16 juin par le médecin hygiéniste en chef de Moscou, 60% des employés du secteur tertiaire, de l’enseignement et des transports doivent obligatoirement se faire vacciner.

Au 22 juin, 2 millions de Moscovites avaient reçu au moins la première injection d’un vaccin anti-Covid, a annoncé Sergueï Sobianine.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Moscou, Covid-19, restrictions, restaurant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook