Santé
URL courte
Par
0 17
S'abonner

L'Allemagne a classé vendredi l'intégralité du territoire espagnol, y compris les archipels des Baléares et des Canaries, comme "zone à risque" en raison d'une hausse des contaminations par le coronavirus.

A compter du 11 juillet, les voyageurs en provenance d'Espagne devront présenter à leur arrivée en Allemagne un test négatif au coronavirus pour éviter une mise en quarantaine, a déclaré le ministère allemand des Affaires étrangères.

Le taux d'infection en Espagne a plus que doublé en une semaine en raison de la flambée des cas du variant Delta chez les jeunes adultes non vaccinés.

La ministre du Tourisme, Reyes Maroto, a déclaré vendredi que l'Espagne était une destination sûre pour les touristes, ajoutant que l'épidémie y était maîtrisée grâce à la vaccination.

Clément Beaune, le secrétaire d'État français chargé des Affaires européennes, a recommandé jeudi aux ressortissants français d'éviter de se rendre en Espagne et au Portugal pour leurs vacances estivales en raison des risques posés par la forte progression du variant Delta du coronavirus dans ces pays.

Lire aussi:

Le Premier ministre belge rejette l’idée d’un «coronapass» pour son pays
«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
Tags:
Espagne, Allemagne, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook