Santé
URL courte
Par
12250
S'abonner

Alors que le variant Delta se propage rapidement dans le monde, est en passe d'être majoritaire en France et fait des ravages en Russie, il contraint également l’Espagne et le Portugal, mais aussi Israël et les Pays-Bas, à adopter de nouvelles restrictions.

Présent partout en Europe, le Delta est responsable d’une flambée «très rapide» de la maladie partout dans le monde, notamment en Espagne, et en particulier, en Catalogne. Comme chaque région du pays définit elle-même les restrictions à mettre en place au niveau sanitaire, la Catalogne a décidé que les évènements de plus de 500 personnes ne seraient accessibles que sur présentation d’un test antigénique ou PCR négatif ou d’un certificat de vaccination. En outre, la région ferme les discothèques afin de limiter la propagation du Delta parmi les 15-29 ans qui ne sont pas vaccinés, précise BFM TV, ajoutant que ce n’est pas par refus, mais faute de doses  en Espagne.

Les communautés de Valence et des Canaries souhaitent aller plus loin et revenir à un couvre-feu de minuit à 6 heures du matin pour limiter les interactions et les déplacements.

D’ailleurs, le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune, a recommandé sur France 2 d’éviter de se rendre en Espagne ou au Portugal.

«Il vaut mieux rester en France ou aller dans d’autres pays», a-t-il insisté.

En effet, dans ces deux contrées touristiques, le nombre de cas est reparti à la hausse. En Espagne, au 8 juillet, le taux d’incidence était de 287 et au Portugal de 282. Or, trois semaines plus tôt, plus précisément le 17 juin, cet indicateur était respectivement de 72 et 86.

Pourtant, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que l’Union européenne avait tenu sa promesse en matière de livraisons de vaccins.

«Ce week-end, nous avons livré suffisamment de vaccins aux États membres pour vacciner complètement au moins 70% de la population adulte ce mois-ci. D'ici demain, quelque 500 millions de doses auront été distribuées dans toutes les régions d'Europe», a-t-elle indiqué.

Il est à noter qu’en France, le Delta représente aujourd’hui presque la moitié des contaminations et «sera bientôt majoritaire», a déclaré le 9 juillet le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur France Inter.

Royaume-Uni et Pays-Bas

Mais l’Espagne et le Portugal ne sont pas les seuls pays d’Europe à faire face à un rebond du taux de contaminations. La Grande-Bretagne, qui affiche pourtant le septième bilan le plus lourd au monde concernant les décès liés au Covid-19 et où les cas ont augmenté ces dernières semaines sous l'action du Delta, a tout de même décidé de lever les restrictions sanitaires le 19 juillet. Boris Johnson a présenté il y a quelques jours son plan en la matière, mais a déclaré espérer que la poursuite de la vaccination au Royaume-Uni permettrait de contenir le variant Delta.

«Nous allons renoncer aux limitations légales et permettre à la population de prendre ses propres décisions en connaissance de cause sur la façon de gérer le virus», a déclaré le Premier ministre lors d’une conférence de presse.

En effet, 86% des adultes du pays ont reçu au moins une dose de vaccin, selon les chiffres officiels.

Pour ce qui est des Pays-Bas, ils ont annoncé rétablir les restrictions sanitaires à partir de ce samedi matin pour contrer une flambée de contaminations dont le nombre a été multiplié par sept en une semaine, selon le Premier ministre, Mark Rutte, cité par Associated Press.

Ces mesures resteront en vigueur jusqu'au 13 août. Ainsi, les cafés et restaurants seront fermés de minuit à 6 heures du matin, les discothèques et les bars ne seront pas autorisés à ouvrir, les entreprises ne pourront recevoir les clients qu’en respectant les mesures de distanciation sociale. Les évènements durant plus de 24 heures ont été suspendus.

En outre, la période où les tests négatifs sont considérés comme valables sera réduite de 40 heures à 24.

Les restrictions avaient été levées dans le pays le 26 juin, bien que le port du masque fût resté obligatoire dans les transports publics et les lycées.

Israël et Russie

L’Europe n’est pas la seule à faire face à une remontée du nombre d’infections. Selon le Times of Israel, le gouvernement israélien devrait se réunir le 13 juillet pour examiner de nouvelles mesures de restriction face à l'augmentation de nouveaux cas. Celles-ci pourraient inclure le retour de la jauge pour les grands rassemblements et le rétablissement du Green Pass délivré avant tout aux personnes vaccinées et à celles rétablies du coronavirus.

En effet, le taux de mortalité est reparti à la hausse dans le pays ces dernières semaines, atteignant environ 300 décès par jour, selon le journal. Les experts ont averti que le nombre de cas quotidiens pourrait atteindre les 1.000 en deux semaines si aucune mesure n'était prise pour freiner les contaminations.

Israël a réimposé à partir du 25 juin le port du masque dans les lieux fermés à peine 10 jours après avoir levé cette obligation, et prévoit de renforcer les règles de quarantaine pour les voyageurs. Plus de 60.000 personnes sont actuellement en quarantaine en Israël, selon les chiffres du ministère de la Santé, rappelle le Times of Israel.

«Compte tenu de l’augmentation du nombre d’infections, l’obligation de porter des masques dans les lieux fermés est rétablie», a ainsi indiqué le ministre de la Santé dans un tweet.

Le variant Delta, le plus contagieux répertorié depuis l'apparition de la pandémie début 2020, sévit également en Russie où, dans de nombreuses régions, la vaccination contre le Covid-19 est devenue obligatoire pour les employés de certains secteurs. La mortalité dans le pays a grandement augmenté en lien avec la propagation du Delta, a constaté la vice-Première ministre, Tatiana Golikova.

«Selon les données opérationnelles, suite à une brusque montée de l'incidence causée par la nouvelle souche Delta, la mortalité en juin dernier par rapport à juin 2020 s’est accrue de 13,9%», a-t-elle souligné devant les journalistes.
Tags:
Covid-19, Espagne, France, Russie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook