Santé
URL courte
Par
0 27
S'abonner

L'Agence européenne du médicament (EMA) s'est abstenue mercredi d'émettre la moindre recommandation sur l'administration de doses de vaccins contre le COVID-19 issues de laboratoires différents et a jugé prématuré de dire si un deuxième rappel serait à terme nécessaire pour maintenir le niveau d'immunité.

L'EMA a toutefois souligné que l'inoculation d'un premier rappel était indispensable pour assurer une protection contre le variant Delta du COVID-19.

"Le respect du programme de vaccination préconisé (...) est vital pour bénéficier du plus haut niveau de protection contre le virus", a dit l'EMA dans un communiqué.

Selon des estimations du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, le variant Delta représentera quelque 90% des souches qui circuleront dans l'Union européenne d'ici la fin août.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
La Martinique de nouveau confinée
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
Tags:
vaccin, Agence européenne des médicaments (EMA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook