Santé
URL courte
Par
0 34
S'abonner

La Corée du Sud permet à l'ensemble des adultes du pays de prendre à compter de ce lundi un rendez-vous pour une vaccination contre le COVID-19, alors qu'elle peine à contenir une résurgence de l'épidémie qui touche principalement les jeunes adultes non vaccinés.

Alors que Séoul avait été salué pour sa gestion de la crise sanitaire lorsque celle-ci est apparue dans le pays, effectuant de vastes opérations de dépistage et de suivi des contacts, les lenteurs de la campagne de vaccination ont permis l'apparition de foyers sporadiques de contamination sur fond de propagation de variants plus contagieux du coronavirus.

Selon les données officielles, 45% de la population sud-coréenne a reçu au moins une dose de vaccin, mais seulement 15% est entièrement vaccinée alors que l'objectif est de dépasser en septembre le seuil des 70% de la population immunisée.

Les adultes âgés de 18 à 49 ans peuvent désormais prendre rendez-vous pour une vaccination à partir du 26 août.

Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 212.400 contaminations ont été recensées, tandis que 2.125 décès liés au COVID-19 ont été signalés.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Corée du Sud, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook