Santé
URL courte
Par
0 23
S'abonner

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la mise en place d'un guide sur les sociétés inclusives pour les personnes atteintes de démence, en vue d’aider les pays à sensibiliser et à mieux comprendre les personnes atteintes du syndrome.

Le kit contribue à préparer les professionnels du domaine, à promouvoir des environnements appropriés pour les personnes vivant dans cette situation et à accroître la sensibilisation et la compréhension, précise l’OMS dans un communiqué.

Les Nations Unies ont lancé cette année la Décennie du vieillissement en bonne santé, qui se poursuivra jusqu'en 2030. Avec ce kit, l'OMS présente des modules qui peuvent être utilisés séparément et adaptés en fonction des besoins des utilisateurs.

La compréhension de la démence et la création d'environnements favorables aux personnes atteintes de cette maladie font partie des domaines d'action du Plan mondial sur la réponse publique à la démence 2017-2025, note l’agence spécialisée de l’ONU.

L'ONU estime qu'avec une meilleure compréhension, les communautés qui hébergent ces personnes peuvent les aider à vivre en sécurité, dans la dignité et avec un but précis.

Selon l'OMS, plus de 50 millions de personnes dans le monde souffrent de démence. Et chaque année, 10 millions de nouveaux cas apparaissent.

Les signes du syndrome sont les suivants : perte de mémoire, difficultés à penser et à se comporter et à accomplir les tâches quotidiennes, rappelle l’OMS.

La maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante de démence et représente 60 à 70 % des cas.

Les données de l'OMS indiquent que, dans le monde entier, la population vieillit plus rapidement.

Il y a plus d'un milliard de personnes âgées de plus de 60 ans. La plupart vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Nombre d'entre elles n'ont pas accès aux services de base et sont confrontées à divers obstacles qui les empêchent de participer pleinement à la société, ajoute l’Organisation.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Tags:
OMS, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook