Santé
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (163)
7559
S'abonner

À la suite d’une erreur d’injection, 200 personnes vaccinées le 27 juillet au centre de La Flèche (Sarthe) ont été rappelées. Ce matin-là, sept doses de vaccin potentiellement inefficaces ont été administrées.

Au centre de vaccination de La Flèche (Sarthe), 200 patients vaccinés fin juillet contre le Covid-19 ont dû être rappelés ces dernières semaines à cause d’une «erreur de manipulation», rapporte Ouest-France.

Selon le quotidien régional, le 27 juillet, sept doses de vaccin ayant été surdiluées ont été administrées. Avant utilisation, le flacon doit être dilué une fois avec du sérum physiologique, explique Ouest-France. Or, ce jour-là, l’opération a été réalisée deux fois.

Une erreur de manipulation qui a contraint les spécialistes du centre à rappeler un à un 200 patients, conviés à deux «séances de rattrapage». Contacté par le journal, le Dr Karim Saidi, référent du centre, explique qu’entre 130 et 140 personnes sur les 200 contactées ont déjà été reçues, et les médecins ont pu identifier parmi elles quatre patients «vaccinés» au sérum physiologique.

La méthode de reconstitution revue

Le centre de La Flèche, où environ 20.000 doses du vaccin de Pfizer ont été administrées depuis janvier, affirme avoir «revu la méthode de reconstitution pour que ce genre d’erreur n’arrive plus».

Une situation similaire s’est produite en mai dernier au centre de vaccination de Baugé-en-Anjou (Maine-et-Loire). 200 patients avaient alors dû se faire vacciner une seconde fois en moins d’une semaine, car certaines des doses du Pfizer qui leur avaient été administrées initialement s’étaient avérées «incomplètes».

Selon les chiffres du site covidtracker, plus de 71% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, et près de 63% d’entre eux ont reçu un schéma complet.

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (163)

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Sarthe, France, vaccination, Comirnaty, vaccin de Pfizer/BioNTech, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook