Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Tourisme sur l'ISS: aucune concurrence avec les vols suborbitaux (Roskosmos)

    Sci-tech
    URL courte
    0 1 0 0

    Le directeur de l'Agence spatiale de Russie (Roskosmos), Anatoli Perminov, est favorable aux vols suborbitaux vers la limite inférieure de l'espace extra-atmosphérique mais ne pense pas qu'ils puissent faire concurrence aux expéditions touristiques organisées par la Russie à la Station spatiale internationale (ISS).

    Le directeur de l'Agence spatiale de Russie (Roskosmos), Anatoli Perminov, est favorable aux vols suborbitaux vers la limite inférieure de l'espace extra-atmosphérique qui, selon lui, ne peuvent pas faire concurrence aux voyages touristiques organisés par la Russie à la Station spatiale internationale (ISS).

    Commentant les propos de certains experts russes qui estiment que les vols suborbitaux américains peuvent se répercuter sur les revenus que la Russie tire du tourisme spatial, Anatoli Perminov a déclaré: "Beaucoup se fait aujourd'hui à des fins publicitaires mais en réalité, croyez-moi, les clients ne sont pas nombreux et ce n'est pas en raison du prix du voyage mais plutôt parce que du point de vue technique ces vols ne sont pas encore menés à la perfection, cela demande du temps".

    Une expédition complexe sur l'ISS, bien qu'elle coûte beaucoup plus cher, est moins dangereuse que tout voyage suborbital, de l'avis du directeur de Roscosmos.

    Quant à savoir pourquoi la Russie n'arrive pas à envoyer son troisième touriste à la station internationale, Anatoli Perminov a répondu: "Le docteur en physique et millionnaire américain Gregori Olsen s'apprêtait à monter des expériences à bord de la station mais malheureusement il a eu des problèmes de santé".

    Le dernier candidat - l'homme d'affaires russe Serguéi Polonski - a suivi tout le programme de formation mais a déclaré forfait à la dernière étape, pour des raisons médicales lui aussi. "Il était à Baïkonour pendant un lancement et a regardé avec jalousie le colonel Iouri Charguine qui a pris sa place dans l'équipage", a dit le chef de Roscosmos.

    Lire aussi:

    Roscosmos: les vols touristiques vers l’ISS ne commenceront pas avant 2020
    Roscosmos délivre la première licence de tourisme suborbital
    Tourisme spatial: Moscou et Washington prêts à envoyer leurs clients vers l'ISS et la Lune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik