Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Antarctique: la liaison aérienne entre deux stations russes rouverte en décembre

    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0 0

    La liaison aérienne entre les stations scientifiques russes antarctiques Progress et Vostok sera rouverte avant fin décembre 2004, a annoncé à RIA-Novosti le chef de l'Expédition nationale russe en Antarctide (RAE), Valeri Loukine.

    La liaison aérienne entre les stations scientifiques russes antarctiques Progress et Vostok sera rouverte avant fin décembre 2004, a annoncé à RIA-Novosti le chef de l'Expédition nationale russe en Antarctique (RAE), Valeri Loukine.

    Après le 24 décembre, a-t-il notamment annoncé, un avion appartenant à l'expédition acheminera à Vostok une nouvelle équipe et des cargaisons nécessaires. "Depuis février, huit chercheurs travaillent à cette station, ils seront remplacés par douze autres qui devront y passer une année environ", a précisé Valeri Loukine.

    Le dernier vol vers la station Vostok effectué par les avions de l'Expédition antarctique nationale remonte à 1991, a-t-il ajouté. Après, ce sont les Américains qui aidaient les chercheurs russes à parvenir à Vostok. Maintenant, il devient possible de rétablir la liaison aérienne entre les deux stations russes, a dit Valeri Loukine.

    Le chef de la RAE a souligné que, sans ce pont aérien, il est très difficile de mener les activités saisonnières sur la station Vostok qui ne peuvent être accomplies que pendant l'été antarctique. "Les longues traversées effectuées par des véhicules à chenille pour atteindre, depuis les stations côtières, les stations situées en profondeur du continent ne laissent pratiquement pas de temps à la recherche", a souligné Valeri Loukine.

    La station Vostok est considérée comme le pôle du froid de la planète. En juillet 1983, on y enregistrait - 89,2°C. Pendant l'été antarctique, la température de l'air à Vostok se monte à près de -35°C en moyenne.

    Au cours de cette saison de recherches, il est prévu de mener des études à distance du lac situé au-dessous de la station, sous plusieurs kilomètres de glaces. Les chercheurs russes ont lancé ces études en 1995.

    Les travaux à la station Vostok seront menés dans le cadre de la 50e Expédition antarctique nationale russe, qui a débuté fin octobre 2004 et prendra fin en mai 2005.

    Lire aussi:

    Pékin compte explorer l’Antarctique en synergie avec la Russie
    Le 1er rapport sur l’activité de la Chine en Antarctique depuis 30 ans voit le jour
    L’iceberg géant détaché de l’Antarctique ne menace pas la navigation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik