Sci-tech
URL courte
111
S'abonner

Le mathématicien russe Grigori Perelman qui s'est vu attribuer la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense dans sa science, aurait refusé le prix se sentant "isolé de la communauté mathématique internationale".

MADRID, 22 août — RIA Novosti. Le mathématicien russe Grigori Perelman qui s'est vu attribuer la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense dans sa science, aurait refusé le prix se sentant "isolé de la communauté mathématique internationale".

"Grigori m'a dit qu'il se sentait isolé de la communauté mathématique internationale, qu'il se sentait en dehors de cette communauté, c'est pourquoi il ne veut pas accepter la distinction", a déclaré le président de l'Union internationale des mathématiques (UIM), le Britannique John Ball, lors d'une conférence de presse à Madrid.

Le président de l'UIM a précisé qu'il venait de se rendre personnellement à Saint-Pétersbourg, où vit le mathématicien, pour le convaincre de recevoir le prix.

"Grigori a été très gentil avec moi, et il m'a fait visiter sa ville", a raconté le chercheur britannique.

Selon M. Ball, Grigori Perelman a annoncé son refus d'accepter la médaille Field en apprenant, il y a quelques mois, qu'on allait lui attribuer cette distinction.

L'UIM, en tant qu'organisatrice du Congrès international des mathématiciens qui a hébergé mardi la remise des médailles Fields, avait espéré l'arrivée du Russe jusqu'à la dernière minute.

Depuis son institution en 1936, la médaille Fields a été attribuée 44 fois, toujours accompagnée d'une prime de 15.000 dollars canadiens.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
La France franchit le cap des 30.000 morts du Covid-19
Dupond-Moretti «est exécrable»: les juges vent debout contre le nouveau Garde des Sceaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook