Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Archéologie: un écolier de Lipetsk déterre une épée scythe

    Sci-tech
    URL courte
    0 10
    LIPETSK, 10 mai - RIA Novosti. Les archéologues de Lipetsk sont tombés sur un objet très rare, une épée scythe de type akinakès, vieille d'environ 2.500 ans, a annoncé jeudi à RIA Novosti le directeur de l'association scientifique "L'archéologue", Alexandre Bessoudnov.

    L'histoire de cette trouvaille est insolite, a-t-il raconté.

    "C'est un jeune écolier du village de Nikolskoïe du district Zadonski, Micha Semenov, qui a trouvé l'épée en labourant la terre de son potager. Le garçon a montré la découverte au professeur d'histoire de son école. C'est grâce à lui que nous avons appris la nouvelle. Les archéologues étudient actuellement l'akinakès en question", a rapporté M. Bessoudnov.

    Il a expliqué que le district Zadonski (centre de la Russie) se situait non loin des vestiges d'une ville scythe connue pour être la plus septentrionale.

    "L'épée retrouvée par l'écolier est très précieuse. Elle s'est bien conservée et date d'une période peu étudiée, l'époque pré-scythe, aux VI-Ve siècles avant l'ère chrétienne", a indiqué la source.

    Le chercheur a également ajouté qu'une quinzaine d'épées scythes avaient déjà été déterrées auparavant dans la région de Lipetsk.

    Le nom d'akinakès vient du grec et désigne une courte épée (40-60 cm), arme perforante utilisée lors des combats corps à corps entre les Perses et les Scythes dans la deuxième moitié du Ier millénaire avant J.-C. Elle se compose généralement d'une croisée cordiforme et d'une poignée plate prolongée par une courte lame droite ou en forme de croissant de lune.

    Lire aussi:

    Un nouveau trésor archéologique scythe découvert en Crimée
    La région de Lipetsk accueille une Conférence internationale sur les investissements
    Un artéfact découvert dans une tombe en Grèce pourrait réviser l’histoire de ce pays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik