Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Plongée de bathyscaphes russes sous le pôle Nord les 1er-2 août prochains

    Sci-tech
    URL courte
    Arctique, territoire de dialogue (131)
    0 1 0 0
    SAINT-PETERSBOURG, 30 juillet - RIA Novosti. Les 1er-2 août prochains, deux bathyscaphes russes, le Mir-1 et le Mir-2, effectueront une immersion sous le pôle Nord, a déclaré lundi à RIA Novosti Sergueï Baliasnikov, porte-parole adjoint du Centre d'études arctiques et antarctiques.

    Escorté par le brise-glace Rossia, le navire de recherche Akademik Fedorov doit atteindre les crêtes Lomonossov et Gakkel le 1er août prochain.

    C'est la première fois de l'histoire qu'une immersion de bathyscaphes aura lieu à la verticale du pôle Nord. Le président de l'Association des explorateurs polaires russes, Arthur Tchilingarov, envisage de plonger à bord d'un de ces appareils.

    La profondeur de l'océan Glacial dans cet endroit est d'environ 4.200 mètres.

    "C'est une opération sérieuse et risquée, mais aussi une action très importante qui montre nos possibilités en Arctique. Je pourrais bien la comparer à l'installation de notre drapeau sur la Lune", a confié M. Baliasnikov.

    Dimanche 29 juillet, les membres de l'expédition polaire avaient procédé à un essai des bathyscaphes à environ 1.500 mètres de profondeur.

    Au cours de la plongée principale, les chercheurs prélèveront des échantillons de sol et de faune sous-marine afin de mieux étudier la structure du fond dans la zone attenante au pôle Nord.

    En outre, une capsule contenant un drapeau russe sera laissée sur le fond océanique.

    Les explorateurs espèrent que cette expédition permettra de préciser les limites du plateau continental russe dans une vaste région s'étendant du pôle Nord aux îles de Nouvelle-Sibérie.

    "Certes, une seule plongée sous-marine ne prouvera rien. Il faudra déployer des efforts longs et méthodiques", estime M. Baliasnikov.

    Les travaux se déroulent dans le cadre du projet Arctique-2007, une des expéditions les plus importantes effectuées par la Russie durant l'Année polaire internationale 2007/2008 qui a commencé le 1er mars dernier. L'expédition réunit des scientifiques d'une dizaine de centres de recherche russes et d'une série de centres d'études étrangers.

    La première étape du projet doit s'achever fin août prochain. L'étape suivante prévoit l'aménagement d'une nouvelle station arctique russe, le Pôle Nord-35. Inaugurée à la mi-septembre prochain, elle servira à étudier le système climatique sous les hautes latitudes boréales.

    Dossier:
    Arctique, territoire de dialogue (131)

    Lire aussi:

    Cap sur l’Arctique, dans les pas de l’explorateur Nansen
    L’Arctique serait en danger
    Une aquarelle vieille de 118 ans découverte en Antarctique
    Les scientifiques constatent des changements climatiques importants dans l'Arctique
    Poutine: la Russie ne compte pas faire cavalier seul dans l’Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik