Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Sea Launch: le lanceur Zenit-3SL met en orbite le satellite Thuraya-3 (TsOUP)

    Sci-tech
    URL courte
    0 6 0 0
    MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. Le lanceur Zenit-3SL tiré mardi depuis la plateforme flottante Odyssey installée dans le secteur équatorial du Pacifique, par 154° de longitude ouest, a mis en orbite le satellite de télécommunications arabe Thuraya-3 dans le cadre du programme Sea Launch, a annoncé le Centre de contrôle des vols (TsOUP).

    "Le lanceur ukraino-russe a placé le satellite étranger sur orbite de transfert", a indiqué le porte-parole de TsOUP.

    Il s'agit du premier tir de la fusée-porteuse Zenit-3SL depuis l'explosion au décollage d'un lanceur Zenit-3SL qui devait mettre en orbite le satellite de télécommunications néerlandais NSS-8 le 30 janvier 2007. L'explosion avait endommagé la plate-forme de tir flottante Odyssey qui a ensuite été réparée.

    Les satellites Thuraya-1 et Thuraya-2 ont été lancés respectivement en 2000 et en 2003. Thuraya, prestataire de services de télécommunications par satellite basé à Abu-Dhabi, aux Émirats Arabes Unis, envisage de mettre en service son troisième satellite en janvier 2008. Thuraya-3 remplacera Thuraya-1, qui assure actuellement la couverture de l'Asie du Sud-est, y compris la Corée et l'Indonésie. Une fois Thuraya-3 en orbite, la couverture s'étendra de l'extrémité de l'Islande au Japon. Tout comme ses prédécesseurs, le satellite a été construit par la société américaine Boeing en Californie.

    Créé en 1995, le consortium Sea Launch regroupe le géant aéronautique américain Boeing, l'anglo-norvégien Kvaerner Group, le bureau d'étude ukrainien Yuzhnoye, le constructeur ukrainien Yuzhmash et la société de construction spatiale russe RKK Energuia.

    Sea Launch est l'unique compagnie du monde à réaliser des lancements spatiaux depuis une plate-forme flottante positionnée à proximité immédiate de l'équateur, dans le Pacifique, afin de maximiser la charge utile des fusées.

    Lire aussi:

    Les nouvelles fusées Soyouz 5 décolleront depuis la plate-forme flottante Sea Launch
    La Russie construira un lanceur capable de rivaliser avec le Falcon US
    La CIA déclassifie 400 pages de dossiers sur le programme spatial soviétique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik