Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Un lanceur russe Proton-M mettra en orbite le satellite Inmarsat-4F3 (Roskosmos)

    Sci-tech
    URL courte
    0 01
    MOSCOU, 18 août - RIA Novosti. Un lanceur lourd russe Proton-M avec le satellite de télécommunications britannique Inmarsat-4F3 sera lancé le 19 août, à 02h45 (la veille, à 22h45 GMT), depuis le cosmodrome de Baïkonour, a annoncé lundi l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

    Initialement programmé pour le 5 août, le tir a été reporté en raison d'un problème informatique, selon l'agence.

    Inmarsat-4, l'un des plus lourds et des plus puissants satellites du monde, a un poids de 6 tonnes. Le satellite a été construit sur la plate-forme Eurostar E3000 par EADS Astrium et SAAB Space. Il permettra d'élargir la gamme de services offerts par l'opérateur satellite britannique Inmarsat et de conforter son réseau mondial de communications à large bande (Broadband Global Area Network, BGAN), qui offrira aux utilisateurs de téléphones portables une connectivité voix haut débit sans égale, en tout point du globe.

    Le lanceur à trois étages Proton-M doté d'un booster d'accélération Breeze-M est conçu par le Centre de production et de recherche spatiale Khrounitchev. Il doit mettre en orbite le satellite britannique conformément à un contrat signé par la société International Launch Services (ILS) fondée par la compagnie Space Transport Inc. (États-Unis) et le Centre aérospatial Khrounitchev (Russie). La société a effectué 44 tirs commerciaux de lanceurs Proton depuis 1996.

    Lire aussi:

    Le projet US de satellites OneWeb achète des fusées russes
    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M avec un satellite militaire à bord depuis un an
    La fusée Proton-M avec un satellite espagnol lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik