Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Espace: le lanceur russe Dnepr (RS-20) mettra en orbite le satellite thaïlandais THEOS

    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 septembre - RIA Novosti. Le lanceur Dnepr (ancien missile balistique russe RS-20 Voevoda) avec le satellite de télécommunications thaïlandais THEOS sera lancé mercredi matin, a annoncé mardi Vladimir Mikhaïlov, premier directeur général adjoint de la société Kosmotras chargée du tir.

    "Le lancement de la fusée-porteuse avec le satellite thaïlandais THEOS sera effectué le 1er octobre, avant midi" depuis le site militaire Dombarovski, dans la région d'Orenbourg (Oural), a indiqué M.Mikhaïlov sans préciser l'heure du tir.

    Initialement programmé pour le 6 ou le 7 août, le tir du RS-20 avec le satellite THEOS a été reporté en raison d'un retard dans la délivrance de l'autorisation du gouvernement kazakh concernant la chute des étages du lanceur sur le territoire du Kazakhstan, selon M.Mikhaïlov.

    Le satellite THEOS (THailand Earth Observation System) d'un poids de 720 kg a été conçu par la filiale française d'EADS Astrium pour le compte de la Thaïlande. Il est destiné à observer la Terre à distance pour favoriser le développement de l'agroalimentaire du pays. Le satellite sera placé sur une orbite héliosynchrone à environ 820 km d'altitude.

    La fusée RS-20 Voevoda (SS-18 Satan selon la classification de l'OTAN) sera lancée depuis la base "Iasny" appartenant à une unité opérationnelle des Troupes balistiques stratégiques russes, qui dispose du pas de tir nécessaire, alors que l'utilisation du pas de tir des RS-20 sur le cosmodrome russe de Baïkonour impliquerait une modernisation onéreuse.

    Il s'agit du 11e lancement d'une fusée-porteuse dans le cadre du programme russo-ukrainien Dnepr et du troisième lancement de satellite depuis le site d'Orenbourg pour la société russo-ukrainienne Kosmotras fondée en 1997 pour créer et exploiter la fusée Dnepr sur la base du missile RS-20, condamné à la destruction par le Traité russo-américain sur la réduction des armes stratégiques (START).

    Kosmotras collabore avec les Troupes balistiques stratégiques de Russie qui lui fournissent les RS-20 retirés du service. Kosmotras remplace les ogives des missiles RS-20 par des charges utiles destinées à être lancées dans l'espace selon la technologie élaborée dans le cadre du projet Dnepr.

    Lire aussi:

    Vers la résurrection du missile russe Satan dans l’espace?
    Baïkonour fête son anniversaire par le retour de Novitski et Pesquet
    La Russie serait sur le point d’offrir une deuxième vie à ses vieux missiles Topol
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik