Sci-tech

La simulation de mission martienne s'achève à Moscou

Sci-tech
URL courte
Vol habité vers Mars (29)
0 11
S'abonner

Quatre Russes, un Français et un Allemand ont quitté mardi l'installation spéciale de l'Institut russe des problèmes biomédicaux, à Moscou, où ils avaient été enfermés pendant 105 jours dans le cadre de la mission martienne du projet Mars 500.

MOSCOU, 14 juillet - RIA Novosti. Quatre Russes, un Français et un Allemand ont quitté mardi l'installation spéciale de l'Institut russe des problèmes biomédicaux, à Moscou, où ils avaient été enfermés pendant 105 jours dans le cadre de la mission martienne du projet Mars 500.

Le Russe Oleg Artemiev (37 ans, cosmonaute) a été le premier à quitter l'habitacle reproduisant un vaisseau spatial. Il a été suivi par les cinq autres volontaires - Sergueï Riazanski (37 ans, cosmonaute), Alexeï Baranov (33 ans, médecin), Alexeï Chpakov (25 ans, physiologiste), Cyrille Fournier (40 ans, pilote de ligne) et Oliver Knickel (28 ans, ingénieur de l'armée allemande). Le commandant Riazanski a fait un rapport sur la fin de l'expérience. Les six membres d'équipage se sont vu offrir des fleurs.

Il s'agit de la deuxième et dernière étape de préparation à l'expérience longue de 520 jours avec la participation de six autres volontaires programmée pour fin 2009. Les chercheurs ont étudié l'influence psychologique et physiologique du confinement et du stress sur le sommeil, le moral, l'immunité et le système hormonal de l'organisme humain.

Dossier:
Vol habité vers Mars (29)

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook