Sci-tech

Espace: découverte d'aspérités sur les anneaux de Saturne

Sci-tech
URL courte
0 21
S'abonner

La sonde américaine Cassini a découvert des aspérités d'une taille importante sur la surface des anneaux de Saturne qui auparavant étaient considérés comme absolument plats, a annoncé mardi le service de presse de la NASA.

MOSCOU, 22 septembre- RIA Novosti. La sonde américaine Cassini a découvert des aspérités d'une taille importante sur la surface des anneaux de Saturne qui auparavant étaient considérés comme absolument plats, a annoncé mardi le service de presse de la NASA.

Jusqu'à présent, les astronomes estimaient que les anneaux de Saturne étaient parfaitement plats et c'est seulement grâce à l'équinoxe qui a lieu sur cette planète une fois tous les quinze ans terrestres, que les scientifiques ont pu découvrir des nuages de poussière et des "bosses" surplombant les anneaux à la hauteur de 3 ou 4 kilomètres.

Ces inégalités sont invisibles sous les rayons du Soleil inclinés, mais au cours de l'équinoxe ces mêmes rayons sont parallèles à la surface des anneaux ce qui fait que la moindre inégalité projette son ombre.

"C'est comme si on chaussait des lunettes stéréo pour voir l'image en 3D, la découverte étant l'une des plus importantes jamais faites par la sonde Cassini" a déclaré un chercheur de la NASA, responsable des satellites artificiels de Saturne.

Par ailleurs, les spécialistes ont découvert des nuages de poussière entre les anneaux dont l'existence est probablement liée aux chocs entre les particules de glace constituant les anneaux.

Les anneaux de Saturne se trouvent à une altitude de 7 à 80 mille kilomètres au-dessus de son équateur. Ils ne sont épais que de 10 mètres est sont essentiellement composés de morceaux de glace dont la taille varie de quelques centimètres à 10 mètres.

 

Lire aussi:

Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook