Sci-tech

La future navette russe pourra voler vers la Lune (constructeur)

Sci-tech
URL courte
0 51
S'abonner

Rous, le nouvelle navette spatiale habitée mise au point par la Russie, sera en mesure de réaliser des missions lunaires, a annoncé mercredi Igor Khamits, chef du centre de projets scientifiques et techniques du constructeur RKK Energuia.

Rous, le nouvelle navette spatiale habitée mise au point par la Russie, sera en mesure de réaliser des missions lunaires, a annoncé mercredi Igor Khamits, chef du centre de projets scientifiques et techniques du constructeur RKK Energuia, au cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.
"Pour le moment, on entend doter le vaisseau d'un moteur à usage unique pour les manoeuvres en orbite, le reste sera réutilisable jusqu'à dix fois", a indiqué M.Khamits.
"Rien n'empêche d'effectuer une mission lunaire. Mais il faudra y adapter le vaisseau orbital. Il faut installer les détecteurs nécessaires pour un vol vers la Lune, améliorer la protection thermique pour qu'il puisse atteindre la deuxième vitesse cosmique. Mais en principe, on peut affirmer que ce sera le même vaisseau", a déclaré le responsable.
La nouvelle navette spatiale capable d'emporter six astronautes est destinée à effectuer des vols habités à l'instar du vaisseau Soyouz. Utilisant de nouvelles technologies, elle sera faite de nouveaux matériaux et dotée de nouveaux ordinateurs.
"Nous étudierons l'expérience acquise lors d'exploitation des vaisseaux Soyouz. Je considère que les occupants du nouveau vaisseau auront des fonctions totalement différentes. Deux personnes piloteront la navette, les quatre autres seront passagers. Seules deux personnes se prépareront effectivement au vol et connaîtront à fond le vaisseau", a ajouté M.Khamits.

Lire aussi:

Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik