Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Le pas de tir pour les Soyouz russes sera construit à Kourou en juin (Roskosmos)

    Sci-tech
    URL courte
    0 01

    Côté russe, les travaux de construction d'un pas de tir pour les lanceurs Soyouz-ST au centre spatial de Kourou, en Guyane française, seront achevés fin juin, a annoncé mercredi le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.

    Côté russe, les travaux de construction d'un pas de tir pour les lanceurs Soyouz-ST au centre spatial de Kourou, en Guyane française, seront achevés fin juin, a annoncé mercredi le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.

    "Je voudrais que le premier tir depuis Kourou se déroule en juillet-août 2010 au plus tard, c'est une date assez réaliste, si la partie française fait tout ce qu'il faut. Selon notre calendrier, la partie russe des travaux sera achevée fin juin", a indiqué M.Perminov à RIA Novosti.

    Si l'Agence Spatiale Européenne (ESA) n'a pas besoin d'effectuer de tir à cette date, la partie russe est prête à modifier le calendrier, a-t-il ajouté.

    Le navire roulier MN Colibri a déjà acheminé deux premiers lanceurs Soyouz-ST de Saint-Pétersbourg à Kourou.

    Le Centre spatial de Kourou se trouve au bord de l'océan Atlantique, à 50 km de Cayenne, entre les villes de Kourou et de Sinnamary. Il est principalement destiné à mettre en orbite des satellites géostationnaires. Tirée depuis Kourou, la fusée-porteuse modernisée russe Soyouz-ST pourra placer en orbite des satellites plus lourds que ceux lancés depuis les cosmodromes russes de Baïkonour (Kazakhstan) et de Plessetsk (région russe d'Arkhangelsk) en raison de la proximité de l'équateur.

    Lire aussi:

    Lancement réussi de la fusée Soyouz de Kourou en Guyane
    Un lanceur Soyouz-2.1v décolle avec un satellite militaire russe
    La Russie met en orbite un satellite militaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik