Sci-tech

Vol vers Mars: le projet d'un avenir plus éloigné (Roskosmos)

Sci-tech
URL courte
Vol habité vers Mars (29)
0 11
S'abonner

Le vol habité vers Mars ne figure pas dans les projets immédiats de Roskosmos et ne fait pas partie du programme spatial de la Russie, a déclaré le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.

Le vol habité vers Mars ne figure pas dans les projets immédiats de Roskosmos et ne fait pas partie du programme spatial de la Russie, a déclaré mercredi dans une interview à la radio Voix de la Russie le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.

"Dans un avenir proche nous n'envisageons pas de lancer un vol habité vers Mars. Ce type de vol nécessite des propulseurs modernes, probablement des propulseurs à énergie nucléaire", a indiqué M.Perminov.

Pour pouvoir entreprendre ce genre de vol, il faudra tout d'abord résoudre toute une série de questions d'ordre scientifique. Une mission internationale de simulation de vol vers Mars débutera en mars à Moscou avec la participation de plusieurs pays européens, a-t-il rappelé.

Le vol vers la Planète rouge est aussi impensable sans nouveaux propulseurs. "Ce n'est pas un secret que nous développons des propulseurs à énergie nucléaire sur demande du président Medvedev. A l'aide de ce type de systèmes nous pourrons rallier Mars en un minimum de temps", a précisé le directeur de Roskosmos.

Il a en outre souligné que l'Agence spatiale russe était disposée à coopérer avec la NASA dans l'élaboration de propulseurs de ce type.

"Nous souhaitons que les projets de ce genre soient internationaux, ce qui permettra d'ailleurs de réduire le financement et d'accroître le profit. Nous sommes prêts à coopérer avec la NASA. Si jamais cela s'avère impossible, nous travaillerons sur le même projet en parallèle", selon M. Perminov.

En août 2009, l'agence spatiale américaine NASA propose à la Russie d'organiser un vol habité conjoint vers Mars en utilisant les données scientifiques obtenues à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Dossier:
Vol habité vers Mars (29)

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook