Ecoutez Radio Sputnik
    Un satellite GPS de nouvelle génération mis en orbite

    Espace: un satellite GPS de nouvelle génération mis en orbite (médias)

    © Photo. OSC Website
    Sci-tech
    URL courte
    0 01

    Un nouveau satellite américain qui rejoindra la constellation GPS (Global Positioning System) a été lancé dans la nuit de jeudi à vendredi depuis Cap Canaveral, en Floride, annoncent les médias occidentaux.

    Un nouveau satellite américain qui rejoindra la constellation GPS (Global Positioning System) a été lancé dans la nuit de jeudi à vendredi depuis Cap Canaveral, en Floride, annoncent les médias occidentaux.

    Le satellite a été mis en orbite par une fusée Delta IV après plusieurs ajournements, provoqués par des problèmes techniques.

    Ce nouveau satellite est le premier de la nouvelle génération d'appareils dotés du GPS. Les nouveaux engins remplaceront graduellement les anciens, certains ayant été lancés il y a plus de 20 ans. 

    12 nouveaux tirs sont prévus pour les prochaines années.

    En 2009, le Government Accountability Office (GAO), l'équivalent de la Cour des comptes française, a rendu un rapport selon lequel le système de navigation GPS pourrait connaître des problèmes dans les années qui viennent.

    Le GAO s'inquiète des retards dans le lancement des nouveaux satellites et la mauvaise gestion de la constellation composée de 31 appareils assurant le fonctionnement du GPS.

    Mis en exploitation en 1993, le système de navigation GLONASS (GLObal NAvigation Satellite System), est l'analogue russe de l'américain GPS. Il est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer. La constellation couvre actuellement le territoire national russe avec ses 23 satellites mais doit compter 24 satellites pour couvrir l'ensemble du globe.

    Lire aussi:

    Les manœuvres d'un satellite russe provoquent une réaction nerveuse de l'Occident
    La Russie détecte des manœuvres intensives de satellites américains
    Le gouvernement allemand débloquerait 400M EUR pour l'achat de satellites espions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik