Ecoutez Radio Sputnik
    L'expédition des fusées porteuses russes Soyouz-ST sur le cosmodrome

    Arianespace: 1 md EUR de contrats pour l'orbitalisation de satellites grâce à Soyouz

    © Sputnik. Alexei Danitchev
    Sci-tech
    URL courte
    0 7723

    La société française Arianespace a signé 17 contrats sur la mise en orbite de satellites à l'aide de lanceurs russes Soyouz-ST, pour un montant d'un milliard d'euros, a annoncé le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall.

    La société française Arianespace a signé 17 contrats sur la mise en orbite de satellites à l'aide de lanceurs russes Soyouz-ST, pour un montant d'un milliard d'euros, a annoncé mardi le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall.

    Arianespace et la Russie ont signé un contrat sur la livraison de 24 lanceurs Soyouz-ST au site spatial de Kourou, en Guyane française. Deux Soyouz sont déjà arrivés à Kourou. Le pas de tir guyanais de ces lanceurs sera remis à Arianespace avant 2011.

    Arianespace, qui sera l'opérateur de lancement des Soyouz modernisés, est également chargée d'assurer la livraison des équipements russes au Centre spatial guyanais et de coordonner les travaux de construction du pas de tir effectués par les Russes. Côté russe, le projet est réalisé par l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

    Reporté à maintes reprises pour différentes raisons, le premier lancement d'un Soyouz-ST depuis Kourou est actuellement programmé pour avril 2011.
    Grâce à sa proximité de l'équateur, le Centre de Kourou permet de placer sur orbite des appareils plus lourds que depuis les cosmodromes russes situés plus au nord, comme ceux de Plessetsk et de Baïkonour (Kazakhstan).

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik