Sci-tech

Lanceurs Soyouz: deux vols inhabités avant le départ d'un vaisseau vers l'ISS

Sci-tech
URL courte
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)
0 0 0
S'abonner

La Russie effectuera deux tirs d'essai de lanceurs Soyouz avec des vaisseaux non habités avant d'utiliser un lanceur de ce type pour envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé un responsable de l'industrie spatiale russe.

La Russie effectuera deux tirs d'essai de lanceurs Soyouz avec des vaisseaux non habités avant d'utiliser un lanceur de ce type pour envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé vendredi à Moscou un responsable de l'industrie spatiale russe.

"Il faut organiser deux tirs d'essai à l'automne pour confirmer la fiabilité des Soyouz russes avant qu'une nouvelle expédition parte pour l'ISS. L'une des deux fusées-porteuses mettra en orbite le nouveau cargo Progress M-13M avec une cargaison pour l'équipage de l'ISS", a indiqué le responsable.

Le lancement d'un satellite de navigation russe Glonass-M par la fusée-porteuse Soyouz 2.1B, initialement prévu pour jeudi dernier au cosmodrome de Plessetsk (région d'Arkhangelsk), a été reporté au mois de septembre. Cette décision a été prise au lendemain de l'échec de la mise en orbite du cargo spatial Progress M-12M par un lanceur Soyouz tiré depuis le cosmodrome de Baïkonour. Selon les premières informations, le Progress M-12M est tombé dans la taïga sibérienne après une panne de moteur du lanceur Soyouz.

Dossier:
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook