Sci-tech

Chute du cargo russe Progress: un générateur de gaz à l'origine de l'accident

Sci-tech
URL courte
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)
0 0 0
S'abonner

Un générateur de gaz du lanceur Soyouz-U a été à l'origine de l'accident qui a provoqué la chute du cargo russe Progress M-12M dans la taïga sibérienne le 24 août dernier, a annoncé l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

Un générateur de gaz du lanceur Soyouz-U a été à l'origine de l'accident qui a provoqué la chute du cargo russe Progress M-12M dans la taïga sibérienne le 24 août dernier, a annoncé lundi l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"La commission d'enquête a établi que la panne du moteur du troisième étage avait été provoquée par un fonctionnement défectueux d'un générateur de gaz", a indiqué l'agence dans un communiqué.

"La Russie annoncera les résultats de l'enquête à ses partenaires internationaux (la NASA) en vue d'élaborer un nouveau calendrier des travaux à bord de la Station spatiale internationale (ISS)", a ajouté l'agence.

Lancé par la fusée-porteuse Soyouz-U depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, le vaisseau de transport Progress M-12M, n'a pas atteint la vitesse nécessaire pour se maintenir en orbite. Les fragments du cargo et du lanceur qui n'ont pas brûlé dans les couches denses de l'atmosphère, sont tombés dans la république russe de l'Altaï (Sibérie occidentale).

Selon Roskosmos, l'accident du Progress M-12M ne posera pas de problèmes à l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS) qui possède des réserves d'eau, de produits alimentaires et de carburants suffisantes. Toutefois le calendrier des travaux en orbite sera modifié suite à l'accident. Trois membres de l'équipage actuel rentreront sur Terre plus tard que prévu, le départ de trois autres astronautes a été reporté à la fin d'octobre.

Dossier:
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik