Ecoutez Radio Sputnik
    La sonde Phobos Grunt

    Phobos Grunt en perdition: l'ESA propose son aide à la Russie

    © Sputnik . Alexey Filippov
    Sci-tech
    URL courte
    Sonde russe Phobos Grunt (60)
    0 10

    L'Agence spatiale européenne (ESA) a proposé à la Russie d'utiliser ses stations radar pour procéder à des contacts supplémentaires avec la sonde Phobos Grunt, bloquée en orbite terrestre après son décollage à destination de Mars, a déclaré René Pichel, chef de la représentation de l'ESA à Moscou.

    L'Agence spatiale européenne (ESA) a proposé à la Russie d'utiliser ses stations radar pour procéder à des contacts supplémentaires avec la sonde Phobos Grunt, bloquée en orbite terrestre après son décollage à destination de Mars, a déclaré mercredi René Pichel, chef de la représentation de l'ESA à Moscou.

    La sonde interplanétaire Phobos Grunt, qui emporte à son bord de nombreux instruments scientifiques européens, a été lancée mardi, à 20h16 GMT, depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan.

    Après s'être séparée de son lanceur Zenit-2SB, la sonde devait enclencher à deux reprises son propulseur afin de prendre la direction de Mars. Mais le propulseur n'a pas fonctionné. La sonde devait se placer sur Phobos, une lune de Mars, où elle devait prélever des échantillons et les ramener sur Terre dans trois ans.

    Dossier:
    Sonde russe Phobos Grunt (60)

    Lire aussi:

    Vers les lunes martiennes: la France et le Japon examineront des échantillons du sol
    Hubble filme l’évolution de Phobos autour de Mars
    Une base sur une lune de Mars: la NASA de moins en moins optimiste
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik