Ecoutez Radio Sputnik
    Une clef pour comprendre l’Arctique

    Une clef pour comprendre l’Arctique

    Photo: RIA Novosti
    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0 0

    La maison d'édition Paulsen est spécialisé dans l'édition de livres sur les territoires situés au delà du Cercle Polaire Arctique.

    La thématique de l’Arctique est actuellement sur toutes les lèvres. C’est un sujet à la mode mais la mode passe, alors que l’Arctique et l’Océan glacial du Nord resteront toujours actuels pour la Russie qui est la grande puissance du Nord. Nous avons même une maison d’édition qui traite du passé et du présent de cette région austère au-delà du Cercle polaire.

    Une maison d'édition pour comprendre l'Arctique

    La maison porte le nom de Paulsen en hommage à son fondateur Frédéric Paulsen. Cet explorateur et voyageur suédois est un passionné de l’Arctique russe et participent aux expéditions uniques comme le plongée au fond de l’Océan glacial en bathyscaphe «Mir» et contribue personnellement aux explorations menées par l’Etat russe dans le Grand Nord.

    Paulsen estime que la littérature documentaire, de vulgarisation scientifique et les belles lettres traitant de ce sujet peut donner la clef pour comprendre les problèmes actuels de l’Arctique. C’est pour cette raison que la maison a entrepris d’éditer «L’Encyclopédie du Nord». Comme l’a confié à la Voix de la Russie la collaboratrice de la Maison d’édition Svetlana Dolgovo, il s’agit là de la première édition au monde entièrement consacrée au Nord de la Russie et à ses voisins de la région Arctique.

    L’encyclopédie compte plus de 4000 entrées qui traitent de l’environnement, des sites géographiques, des ressources, de l’architecture et des peuples autochtones. Certains diront que l’édition ne s’adresse qu’à un public de spécialistes mais c’est complètement faux parce qu’elle rendra également des services aux étudiants, écoliers et surtout à ceux qui ont longtemps vécu au-delà du Cercle Polaire. C'est leur histoire.

    La Russie pionnère de l'Arctique

    La Série polaire de la maison d’édition est également unique en son genre. Elle raconte l’histoire des premières expéditions dans l’Arctique, comme les souvenirs de Valerian Albanov, le navigateur du «Sainte-Anne». En 1912 ce bateau a été emprisonné par les glaces de la mer de Kara et seuls trois membres de son équipage ont survécu. Parmi les publications, l'étude de Vladimir Vizé se fait également remarquer. Ce dernier a pris part à des expéditions vers le Pôle Nord, et son étude est un véritable livre de chevet pour les explorateurs polaires de tout âge. La série inclut aussi plusieurs livres qui racontent l’histoire de la flotte de brise-glaces, depuis le légendaire Ermak jusqu’au premier brise-glaces nucléaire portant le nom de Lénine. D’ailleurs, le mot «premier» se rencontre souvent dans l’histoire de l’exploration de l’Arctique par la Russie.

    «Nous disons que la Russie a pendant longtemps conservé la priorité dans l’exploration de l’Arctique qu’il s’agisse du premier brise-glaces, des premières liaisons radio avec les expéditions polaires ou des premiers avions partis à destination d’Arctique, comme le premier vol effectué en 1912 par Yan Nagourski».

    Pour la création de la Série polaire nous avons fait appel à des documents inconnus conservés jusqu’à tout dernièrement dans les archives avec le sceau confidentiel et strictement confidentiel.

    Tous les livres de la Maison d’édition Paulsen sont des référentiels uniques pour ceux qui étudient les Territoires du Nord de la Russie. Ils ont en même temps une belle présentation et contiennent un grand nom de photographies et de cartes géographiques anciennes et modernes. Mais nous avons surtout voulu évoquer les hommes qui se sont consacrés à l’Arctique, raconte le directeur créatif de la Maison, le Français Emmanuel Duran:

    «Je me suis toujours intéressé aux livres mais je ne suis pas pour autant un passionné du Nord. Ce qui m’intéresse le plus en Russie, ce sont ses hommes vraiment héroïques qui travaillent dans les stations polaires et sur les brise-glaces, ingénieurs, chercheurs, hommes et femmes. Les jeunes et les personnes entre deux âges ont tendance à les oublier, à passer l’éponge sur les stations arctiques qui ont existé et existent toujours. On parle beaucoup ces derniers temps de la Voie maritime du Nord qui est géniale pour l’économe russe. Mais qui connaît aujourd’hui les ingénieurs, capitaines et explorateurs polaires? Cette connaissance est pourtant vitalement indispensable».

    La Maison d’édition a pour logo le renne du Nord stylisé. Les livres munis de ce logo font renaître l’intérêt pour l’Arctique, ce grand espace mystérieux qui dort dans le silence sous son linceul de glace.

    Lire aussi:

    Les scientifiques constatent des changements climatiques importants dans l'Arctique
    Poutine: la Russie ne compte pas faire cavalier seul dans l’Arctique
    Cap sur l’Arctique, dans les pas de l’explorateur Nansen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik