Ecoutez Radio Sputnik
    Durban: agir sans attendre pour le climat

    Durban: agir sans attendre pour le climat

    Photo: EPA
    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0

    La crise économique a montré qu'«attendre un désastre avant d'agir» pouvait

    La crise économique a montré qu'«attendre un désastre avant d'agir» pouvait avoir des «conséquences graves», a souligné mercredi l'ancien secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, cité par l'AFP, en marge de la conférence sur le climat à Durban (Afrique du Sud).  

    Il appelle à une mobilisation plus forte dans la lutte contre le changement climatique.

    Plus de 190 pays sont réunis jusqu'à vendredi 9 décembre à Durban sous l'égide de l'ONU. L'objectif d'enclencher une dynamique qui permette de réduire drastiquement les émissions mondiales de gaz à effet de serre pour limiter la hausse de la température de la planète à +2°C, seuil au-delà duquel la machine climatique pourrait s'emballer.

    Parmi les mesures à mettre en oeuvre, M. Annan a estimé que les pays développés devaient «respecter leur engagement de mobiliser 100 milliards de dollars d'ici 2020» pour alimenter le futur Fonds vert qui devra permettre d'aider financièrement les pays en développement.

     

    Lire aussi:

    L'ex-secrétaire général de l’Onu et prix Nobel de la paix Kofi Annan décède à 80 ans
    Vladimir Poutine rend hommage à l'ex-secrétaire général de l'Onu Kofi Annan
    Le pays qui fera les frais du réchauffement climatique révélé par des chercheurs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik