Sci-tech

L'ISS pourrait accueillir une mission martienne simulée (Roskosmos)

Sci-tech
URL courte
Vol habité vers Mars (29)
0 02
S'abonner

La Russie mène des consultations avec la NASA et l'ESA sur l'organisation d'une mission martienne simulée à bord de la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre du projet Mars-500, a annoncé le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Vladimir Popovkine.

La Russie mène des consultations avec la NASA et l'ESA sur l'organisation d'une mission martienne simulée à bord de la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre du projet Mars-500, a annoncé jeudi à Moscou le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Vladimir Popovkine.

"Mars-500 était une bonne expérience qui a permis d'étudier la psychologie humaine. Nous envisageons de réitérer cette expérience dans l'espace. Nous menons des consultations en ce sens avec la NASA et l'Agence spatiale européenne (ESA)", a indiqué M.Popovkine à la radio Echo de Moscou.

La mission martienne simulée de 520 jours "Mars-500" s'est terminée le 4 novembre 2011 à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou. Les membres de l'équipage international - les Russes Alexeï Sitev (commandant), Soukhrob Kamolov (médecin) et Alexandre Smoleïevski (chercheur), le Français Romain Charles (ingénieur de bord), le Chinois Wang Yue (chercheur) et l'Italien Diego Urbina (chercheur) - ont mené près de 200 expériences scientifiques. Le but de la simulation d'un vol habité vers Mars consistait à étudier l'influence du confinement sur le sommeil, le moral, l'immunité et le système hormonal de l'organisme humain.

Dossier:
Vol habité vers Mars (29)

Lire aussi:

Moins de 24h après sa nomination, #CastexDemission déjà top tendance sur Twitter
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un colistier du nouveau maire de Saint-Ouen tente d’échapper à un contrôle sur un scooter volé
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook