Ecoutez Radio Sputnik
Sci-tech

Débris spatiaux: la Suisse lancera un satellite de nettoyage

Sci-tech
URL courte
121501

Les chercheurs suisses lancent mercredi un projet baptisé CleanSpace One, visant à créer des satellites destinés au nettoyage des débris spatiaux - anciens engins hors service ou fragments de fusées et satellites, a annoncé l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) sur son site internet.

Les chercheurs suisses lancent mercredi un projet baptisé CleanSpace One, visant à créer des satellites destinés au nettoyage des débris spatiaux - anciens engins hors service ou fragments de fusées et satellites, a annoncé l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) sur son site internet.

"Pour ouvrir immédiatement le chantier d'un nécessaire nettoyage de l'espace, le Swiss Space Center, à l'EPFL, lance aujourd'hui le projet CleanSpace One, qui prévoit de construire en Suisse le premier prototype d'une famille de satellites "désorbiteurs", a indiqué l'EPFL dans un communiqué.

Le futur satellite CleanSpace One, appelé à désorbiter les engins obsolètes, aura une taille de 30x10x10 cm. Il sera lancé en 2015 ou 2016. Les spécialistes suisses s'attaqueront d'abord au picosatellite Swisscube de 10 cm de côté, mis en orbite en 2009, ou à un autre satellite suisse, TIsat (Tessin sat), lancé en juillet 2010.

Après son lancement, le satellite CleanSpace One devra rejoindre l'orbite de sa cible, qui file à 28.000 km/h et à 630 ou 750 km d'altitude, la saisir et la stabiliser. Après cela, CleanSpace One devra prendre la direction de l'atmosphère terrestre où les deux satellites seront brûlés.

L'agence spatiale américaine NASA suit au moins 16.000 débris spatiaux de plus de 10 cm évoluant en orbite à une vitesse de quelques kilomètres par seconde. Mais il y a en outre des centaines de milliers d'autres objets de moindre taille. Ces débris sont essentiellement concentrés sur les orbites basse (moins de 2.000 km, où se trouve la Station spatiale internationale) ou géostationnaire (35.786 km). Ils pourraient détruire les satellites fonctionnels ou endommager l'ISS, générant des milliers de nouveaux débris.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres