Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Le satellite de communication Intelsat-22 atteint son orbite (Roskosmos)

    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0

    Le satellite de télécommunications Intelsat 22, lancé dimanche au moyen de la fusée Proton-M depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan), a atteint son orbite de destination, a annoncé un représentant de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

    Le satellite de télécommunications Intelsat 22, lancé dimanche au moyen de la fusée Proton-M depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan), a atteint son orbite de destination, a annoncé lundi matin un représentant de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    "Le satellite s'est séparé sans problèmes du bloc d'accélération Breeze-M. Le contrôle du satellite a passé au client (l'opérateur international Intelsat Corp)", a indiqué le responsable.

    Le satellite Intelsat 22 (IS-22), lourd de 6,4 tonnes, a été mis au point par le groupe Boeing Space and Intelligence Systems sur la base de la nouvelle plate-forme BSS-702MP. Il est placé au-dessus de l'océan Indien à 72°E de longitude, en remplacement de l'IS-706. Equipé de 48 transpondeurs en bande C et de 24 transpondeurs en bande Ku, il couvrira l'Afrique, l'Asie du Sud-Est et le Proche-Orient et permettra d'établir une liaison avec l'Europe. Le satellite est en outre doté d'équipements qui émettront en bande UHF pour le compte de la Force de défense australienne.

    Le tir a été effectué par la coentreprise russo-américaine International Launch Services (ILS), qui commercialise les fusées-porteuses russes Protons et Angara. ILS a été fondée en 1995 par la compagnie américaine Space Transport Inc. et le Centre de production et de recherche spatiale russe Khrounitchev, concepteur des Proton et Angara et du bloc d'accélération Breeze-M. Le Centre Khrounitchev détient le bloc de contrôle d'ILS depuis mai 2008.

    Lire aussi:

    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M avec un satellite militaire à bord depuis un an
    Les délais de clôture du programme de tirs des Proton russes dévoilés
    Une fusée russe Proton-M met en orbite un satellite chinois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik