Ecoutez Radio Sputnik
Sci-tech

Un lanceur russe avec un satellite arabe tiré depuis Baïkonour

Sci-tech
URL courte
0600

La fusée russe Proton-M destinée à mettre en orbite le satellite de communications arabe YahSat 1B a été lancée dans la nuit du 23 au 24 avril depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de l'Agence fédérale spatiale russe Roskosmos.

La fusée russe Proton-M destinée à mettre en orbite le satellite de communications arabe YahSat 1B a été lancée dans la nuit du 23 au 24 avril depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de l'Agence fédérale spatiale russe Roskosmos.

"Le lancement a eu lieu à l'heure prévue. La séparation de l'appareil spatial du bloc d'accélération Breeze-M est programmée à 11h30 (heure de Moscou)", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Le contrat portant sur l'utilisation de la fusée Proton pour le lancement du satellite arabe a été conclu par la société russo-américaine International Launch Services Inc (ILS), fondée en 1995 aux Etats-Unis. Depuis 2008, le Centre russe Khrounitchev, qui conçoit et construit les fusées Proton-M, détient le bloc de contrôle d'ILS.

D'une masse de 6.000 kilos, le satellite de communications YahSat 1B, construit par les groupes européens EADS Astrium et Thales Alenia Space, appartient à l'opérateur Al Yah Satellite Communications Company (Yаhsat, Emirats arabes unis).

D'une durée de vie de 15 ans, le satellite est équipé de transpondeurs en bande Ka (une gamme de fréquence utilisée notamment pour l'internet par satellite) pour des communications secrètes militaires et gouvernementales.

Le premier satellite de la série YahSat, Yahsat 1A, a été lancé le 22 avril 2011 à bord du lanceur européen Ariane 5 depuis le centre spatial de Kourou, en Guyane française.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres