Ecoutez Radio Sputnik
    Lune

    Eau sur la Lune: les preuves soviétiques ignorées par l'Occident (expert US)

    © Flickr/ barto
    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0

    La communauté scientifique américaine a pendant longtemps ignoré les premières preuves de la présence d'eau sur la Lune, obtenues lors de la dernière mission lunaire soviétique Luna 24, estime Arlin Crotts, professeur de l'université Columbia de New York.

    La communauté scientifique américaine a pendant longtemps ignoré les premières preuves de la présence d'eau sur la Lune, obtenues lors de la dernière mission lunaire soviétique Luna 24, estime Arlin Crotts, professeur de l'université Columbia de New York.

    "Les informations selon lesquelles la dernière sonde lunaire soviétique avait obtenu les preuves de la présence d'eau sur la Lune, auraient au moins dû attirer l'attention (des scientifiques occidentaux). Mais cette nouvelle a été ignorée", écrit M.Crotts dans son article "Eau sur la Lune: revue historique", récemment publié dans l'Astronomical Review.

    Selon le scientifique, au début des années 1970, la plupart des chercheurs occidentaux croyaient que la Lune ne contenait pas d'eau.

    En août 1976 la sonde automatique Luna 24 a rapporté sur la Terre 170 grammes d'échantillons du sol lunaire. "L'analyse réalisée par l'Institut de géochimie et de chimie analytique Vernandsky a montré que l'eau représentait 0,1% de la masse des échantillons. Les scientifiques soviétiques ont annoncé la découverte en 1978 dans le numéro de février de la revue Géochimie. L'article a été traduit en anglais. Cependant, aucune publication scientifique n'a mentionné par la suite les résultats de la mission Luna 24", poursuit M.Crotts.

    Il y a quelques années, la présence d'eau sur la Lune a été confirmée par le satellite indien Chandrayaan-1 et plusieurs sondes américaines.

    Lire aussi:

    «Nous lancerons la mission vers la Lune pour développer les technologies d’atterrissage»
    Quels sont les dangers de la pleine Lune?
    On a résolu l'un des principaux mystères de la Lune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik