Ecoutez Radio Sputnik
Sci-tech

Sea Launch: un lanceur russo-ukrainien met en orbite un satellite Intelsat-19

Sci-tech
URL courte
0300

Un lanceur russo-ukrainien Zenit-3SL tiré depuis la plateforme flottante Odyssey ancrée dans le Pacifique (0°N, 154°W), a placé vendredi en orbite un satellite de télécommunications Intelsat-19 dans le cadre du projet Sea Launch, a annoncé un porte-parole de la société de construction spatiale russe RKK Energuia.

Un lanceur russo-ukrainien Zenit-3SL tiré depuis la plateforme flottante Odyssey ancrée dans le Pacifique (0°N, 154°W), a placé vendredi en orbite un satellite de télécommunications Intelsat-19 dans le cadre du projet Sea Launch, a annoncé un porte-parole de la société de construction spatiale russe RKK Energuia.

"Le satellite Intelsat-19 s'est séparé du bloc d'accélération DM-SL", a indiqué le porte-parole.

Le satellite géostationnaire Intelsat-19 (IS-19), lourd de 5,6 t, a été conçu par la société américaine Space Systems/Loral pour le compte de l'opérateur Intelsat sur la base de la plate-forme LS-1300. Le satellite sera opérationnel en juillet. Il remplacera Intelsat-8 à 166 degrés de longitude Est. Equipé de 24 transpondeurs en bande C et de 34 transpondeurs en bande Ku, il couvrira la région Asie-Pacifique, la partie ouest des Etats-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Selon Intelsat, le satellite devrait fonctionner au moins 18 ans.

En février dernier, le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Vladimir Popovkine a déclaré que l'agence spatiale russe et RKK Energuia élaboraient un projet appelé à rétablir la rentabilité du projet Sea Launch. "Après une pause due à des problèmes financiers de Sea Launch, RKK Energuia a de fait racheté cette plateforme de tir flottante au groupe Boeing par le biais d'une filiale. A présent, nous préparons un projet en vue de rendre Sea Launch rentable. Pour ce faire, nous devons effectuer trois ou quatre tirs spatiaux par an. Nous avons déjà assez de contrats pour les deux prochaines années", a indiqué M.Popovkine.

Créée en 1995, Sea Launch est la seule société au monde à réaliser des lancements spatiaux depuis une plateforme flottante positionnée à proximité immédiate de l'Equateur, dans le Pacifique, afin de maximiser la charge utile des fusées. Suite à l'échec du tir d'un lanceur Zenit-3SL en 2007, les lancements ont été interrompus pendant un an et le carnet de commandes de Sea Launch a notablement diminué.

Depuis une réorganisation de 2010, le consortium international Sea Launch regroupe la société de construction spatiale russe Energuia Overseas Limited, une filiale de RKK Energuia (95%), une filiale du géant aéronautique américain Boeing (3%) et le norvégien Aker Solutions (2%). Au total, Sea Launch a effectué plus de 30 tirs de lanceurs Zenit-3SL.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres