Ecoutez Radio Sputnik
    Solar Impulse

    L'avion solaire Solar Impulse entame la dernière étape de son vol

    © Sputnik .
    Sci-tech
    URL courte
    0 10
    S'abonner

    L'avion solaire Solar Impulse a décollé mardi, à 05h22 (03h22 UTC), de Madrid à destination de Rabat (Maroc), dernière étape de son premier vol intercontinental vers l'Afrique, ont rapporté les concepteurs de l'appareil sur leur site officiel.

    L'avion solaire Solar Impulse a décollé mardi, à 05h22 (03h22 UTC), de Madrid à destination de Rabat (Maroc), dernière étape de son premier vol intercontinental vers l'Afrique, ont rapporté les concepteurs de l'appareil sur leur site officiel.

    A l'heure actuelle, le premier avion solaire capable de voler de jour et de nuit sans carburant vole à une altitude de plus de 4.300 mètres à une vitesse de plus de 40 km/h. Il passe au sud-est de Séville se dirigeant vers le port de Tanger (Maroc), selon le site de Solar Impulse.

    L'appareil est piloté par le Suisse Bertrand Piccard, un de ses créateurs. Piccard envisage d'atterrir mardi, vers 23h00 locales (22h00 UTC), dans la capitale marocaine pour éviter les "embouteillages" aériens.

    Le 24 mai, Solar Impulse a quitté le village suisse de Payerne (ouest) avant d'effectuer le lendemain une escale technique à Madrid prévue par le plan de vol. Pendant cette étape, il a été piloté par l'autre créateur de l'appareil, le pilote professionnel suisse André Borschberg.

    Créé par Piccard et Borschberg, Solar Impulse a été présenté pour la première fois au public fin juin 2009. L'avion en fibre de carbone, qui ne pèse que 1.600 kilos, a effectué son premier vol prolongé le 7 avril 2010. Il est resté dans l'air pendant environ 75 minutes. En juillet 2010, l'avion solaire a survolé la Suisse en 26 heures. En mai 2011, Solar Impulse piloté par André Borschberg a effectué un vol reliant la Suisse à la Belgique, se posant à Bruxelles 13 heures après son décollage.

    D'une envergure de 63,4 mètres (comparable à celle d'un Airbus A340), l'avion Solar Impulse HB-SIA a des ailes recouvertes de 12.000 cellules photovoltaïques alimentant ses quatre moteurs électriques d'une puissance de dix chevaux chacun. Les concepteurs de l'appareil comptent réduire progressivement le poids des batteries solaires pour construire l'avion biplace baptisé Solar Impulse HB-SIB et effectuer un tour du monde d'ici 2014.

    Tags:
    Solar Impulse, Bertrand Piccard, Rabat, Madrid
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik