Ecoutez Radio Sputnik
    Physique : vers la découverte d’une nouvelle théorie

    Physique : vers la découverte d’une nouvelle théorie

    Photo: RIA Novosti
    Sci-tech
    URL courte
    0 35130

    Fedor Ignatov et Kornely Todychev, lauréats du prix présidentiel des jeunes physiciens sont sur le point de découvrir une nouvelle théorie qui pourrait réfuter les conceptions traditionnelles. Dans une interview accordée à La Voix de la Russie ils ont partagé les détails de leur découverte et les perspectives qu’elle peut avoir pour la science.

    Les deux chercheurs de l’Institut de physique nucléaire ont mené des expériences sur les accélérateurs de particules. Un collisionneur plus grand se trouve en Suisse. A la suite des nombreuses expériences, ils ont réussi non seulement à obtenir de nouvelles particules lourdes (les hadrons), mais ils ont pu également les étudier avec une précision incroyable. La difficulté - c’est que ces particules apparaissent uniquement dans des conditions déterminées avant de disparaître.

    « Un électron et un positron entrent en collision, créant ainsi de nouvelles particules », raconte Fedor Ignatov. « Nous avons réussi à mesurer la probabilité de création de ces particules avec une grande précision. Les sections que nous avons mesurées ont été utilisées pour prédire la masse du boson de Higgs. La physique cherche depuis quelque temps des théories qui s’écartent de la théorie standard. Si ces écartements existent, cela veut dire que la théorie physique actuelle ne peut pas s’appliquer à tous les domaines ».

    La principale réussite des scientifiques de Novossibirsk réside dans le fait qu’ils ont pu mesurer exactement la masse des hadrons. Ces informations seront la base des nouvelles technologies, est persuadé Kornely Todychev, chercheur de l’Institut de physique nucléaire Budker, et lauréat du prix présidentiel, âgé de 35 ans.

    « Les particules qui naissent dans notre complexe d'accélérateurs ont un charme caché. Nous avons pu mesurer leur masse avec une précision qui dépasse toutes les méthodes utilisées précédemment. Aucune mesure fondamentale ne peut trouver une application immédiate dans la science. Mais de nouvelles technologies utilisées dans l’industrie et la médecine naissent à la suite de ces résultats. Notre institut a ainsi créé 200 accélérateurs pour l'industrie, et des systèmes médicaux – des machines à rayons X spéciales qu’on peut rencontrer dans les hôpitaux et même dans les aéroports. Cela rend la vie humaine plus commode et plus sûre ».

    Chacun des deux chercheurs a publié plusieurs dizaines d'articles scientifiques. En dépit de leur âge, ces chercheurs font désormais partie des scientifiques les plus célèbres. Fedor Ignatov participe actuellement à une expérience visant à rechercher des désintégrations rares du muon en Suisse, et Kornely Todychev intervient dans projet international de l’étude des mésons B (Etats-Unis).T

    Lire aussi:

    L’apocalypse aura-t-elle lieu pour le 15 mai?
    La Russie contribue à la modernisation du Grand collisionneur de hadrons
    Un nouveau logiciel russe sera élaboré pour le Grand collisionneur de hadrons
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik