Sci-tech
URL courte
0 01
S'abonner

Selon l’un des dirigeants d’Akamai, une attaque DDOS vise depuis une semaine l’entreprise de lutte contre le spam, Spamhaus, et atteint des débits de 300 milliards de bits par seconde : un record dans l’histoire d’Internet.

Selon l’un des dirigeants d’Akamai, une attaque DDOS vise depuis une semaine l’entreprise de lutte contre le spam, Spamhaus, et atteint des débits de 300 milliards de bits par seconde : un record dans l’histoire d’Internet.

L’affaire a commencé lorsque le groupe de lutte contre le spam – Spamhaus – basé à Londres et à Genève, a décidé d’inclure dans sa liste noire l’entreprise hollandaise Cyberbunker. Cet hébergeur batave est abrité dans un ancien bunker de l’OTAN d’où il tire son nom et se targue d’héberger n’importe quel contenu, « à l’exception de la pornographie enfantine et toute activité liée au terrorisme », précise le site web. A contrario, Spamhaus considère que ces deux exceptions sont insuffisantes et que Cyberbunker est un repaire de virus, d’activités criminelles, spams et autres opérations de phishing, ce qui justifierait sa mise au ban. /L

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Une mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook