Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Un Proton-M met en orbite le satellite européen SES-6

    Sci-tech
    URL courte
    0 1 0 0

    Un lanceur lourd russe Proton-M tiré lundi depuis le cosmodrome de Baïkonour a placé en orbite le satellite de télécommunications européen SES-6, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de l'Agence spatiale fédérale russe Roskosmos.

    Un lanceur lourd russe Proton-M tiré lundi depuis le cosmodrome de Baïkonour a placé en orbite le satellite de télécommunications européen SES-6, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de l'Agence spatiale fédérale russe Roskosmos.

    "Les systèmes de contrôle de l'espace ont détecté la séparation de l'appareil européen SES-6 du bloc d'accélération Breeze-M", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Le lancement du satellite s'est déroulé conformément au contrat signé par SES avec la société International Launch Services Inc. (ILS) qui commercialise les fusées Proton. ILS a été fondée en 1995 par la compagnie américaine Space Transport Inc. et le Centre de production et de recherche spatiale russe Khrounitchev, concepteur et producteur des Proton et du bloc d'accélération Breeze-M.

    Le tir précédent d'un Proton-M avec un satellite SES (SES-5, ex-Sirius-5) a été effectué en juillet 2012.

    Conçu par la société Astrium sur la plateforme Eurostar 3000, le satellite SES-6 de 6,1 tonnes remplacera le satellite NSS-806. Il devra permettre de fournir des services de télédiffusion de nouvelle génération, y compris la diffusion de contenus vidéo en haute définition (HD) et des services mobiles, couvrant l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, l'Europe et l'océan Atlantique.

    Lire aussi:

    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M depuis un an (vidéo)
    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M avec un satellite militaire à bord depuis un an
    Une «patrouille spatiale» afin de protéger la Terre bientôt créée par des experts russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik