Ecoutez Radio Sputnik
    Les chercheurs de Moscou examinent la météorite de Tchebarkoul

    La météorite de Tcheliabinsk a l'âge du Système solaire (chercheur)

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    Sci-tech
    URL courte
    Pluie de météorites dans l'Oural (51)
    0 30
    S'abonner

    La météorite qui est tombée en février dernier dans la région russe de Tcheliabinsk est aussi vieille que le Système solaire, a annoncé l'académicien Mikhaïl Marov, de l'Institut de géochimie et de chimie analytique Vernadski de Moscou.

    La météorite qui est tombée en février dernier dans la région russe de Tcheliabinsk est aussi vieille que le Système solaire, a annoncé vendredi l'académicien Mikhaïl Marov, de l'Institut de géochimie et de chimie analytique Vernadski de Moscou.

    "La météorite de Tcheliabinsk est âgée de 4,56 milliards d'années, elle a presque le même âge que le Système solaire. Cela signifie que nous avons entre nos mains un fragment de la "matière de création", a déclaré M.Marov lors d'une conférence à l'Institut russe des études spatiales.

    Les scientifiques ont déterminé l'âge de la météorite au moyen d'une analyse isotopique. Ces études ont permis aux chercheurs de mieux comprendre l'histoire et l'évolution du Système solaire, selon M.Marov.

    La masse initiale de la météorite de Tcheliabinsk était de 10.000 tonnes pour une taille de 17 mètres. La météorite s'est désintégrée le 15 février 2013 au-dessus de l'Oural méridional et du nord du Kazakhstan. Selon les chercheurs, il s'agit d'une chondrite ordinaire (une météorite pierreuse) qui s'est détachée d'un astéroïde. Les chondrites sont considérées comme les premiers éléments à partir desquels sont formées les planètes.

    L'explosion de la météorite a fait plus de 1.500 blessés et a produit des dégâts dans les régions russes de Tioumen, de Kourgan, d'Ekaterinbourg et de Tcheliabinsk. D'après la chaîne de télévision BBC, la puissance de l'explosion a atteint 460 kilotonnes d'équivalent TNT, les ondes de choc dégagées par la chute de la météorite ont fait deux fois le tour de la Terre. La météorite s'est désintégrée en plusieurs fragments, dont un est tombé dans le lac de Tchebarkoul, laissant dans la glace un trou de près de 8 m de diamètre. En septembre, cinq fragments de la météorite ont été remontés du fond du lac de Tchebarkoul.

    Dossier:
    Pluie de météorites dans l'Oural (51)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik